Psychopathologie de Nicolas Sarkozy (via les échos de la gauchosphère)

je suis sarkophobe et je remets ça, n’en déplaise à Monsieur Barbier… Ainsi, permettez moi de ressortir de mon grenier ce billet vieux de deux ans environ… Je pense qu’il est toujours d’actualité, puisque comme le teigneux qui nous gouverne nous le prouve chaque jour, il ne s’est jamais montré aussi… déraisonnable. C’est le moins qu’on puisse dire… Suivez le guide :

Psychopathologie de Nicolas Sarkozy .. ou Pourquoi notre petit Président est fou, que beaucoup le savent, mais qu’il ne faut surtout pas le dire… et encore moins l ‘écrire sous peine de s’attirer les foudres de l’Histrion au moi hypermédiatisé   Pour ce qui me concerne, j’ai toujours pensé que notre saigneur et maitre avait un trouble psychopathologique évident, tant il est en permanence dans la démesure et l’outrance, si possible ostensiblement médiatisée, et tant il a parf … Read More

via les échos de la gauchosphère

21 commentaires

  1. Grève générale dans les raffineries.

    Depuis vendredi matin, l’ensemble des raffineries françaises est en grève.

    Ces blocages conjugués à ceux des dépôts et aux actions de la CGT portuaire sur les terminaux pétroliers de Marseille, menacent les approvisionnements des stations-service. Les transporteurs routiers et les industriels pétroliers se préparent à une éventuelle pénurie

    Le ton monte dans les raffineries et le spectre d’une pénurie d’essence se dessine plus que jamais. Vendredi matin, l’ensemble des 12 raffineries françaises s’est mis en grève.

    La police est intervenue, avec plus ou moins de force, pour permettre le déblocage de plusieurs dépôts (Toulouse, Bassens, Cournon-d’Auvergne et Fos-sur-Mer) tandis que d’autres dans le grand Ouest sont tour à tour bloqués depuis le matin.

    « On ne peut pas se permettre une pénurie d’essence, il faut penser à toutes  celles et tous ceux d’entre nous qui ont besoin de se déplacer (…), aux entreprises, aux transporteurs routiers, tout ce qui fait la vie de notre pays, d’où ces décisions » de lever les blocages, a expliqué Dominique Bussereau, le secrétaire d’Etat aux Transports.

    http://info.france2.fr/france/greve-generale-dans-les-raffineries-65353586.html

    J'aime

  2. Les routiers durcissent le mouvement.

    La CFDT Transports annonce une intensification des blocages sur les routes de France.

    Alors que l’intersyndicale a annoncé une nouvelle journée d’action le 21 octobre, les assemblées générales se sont de nouveau réunies jeudi pour décider de la suite du mouvement contre la réforme des retraites.

    Les routiers montent au front.

    Selon les informations d’Europe 1, la fédération CFDT des Transports a appelé jeudi à une amplification des actions. Cela devrait se traduire dès demain par des blocages temporaires de rond-points, des dépôts de carburant et des plateformes d’approvisionnement des supermarchés.

    Les raffineries en première ligne.

    Au niveau des raffineries, dix des douze raffineries présentes sur le territoire français ont commencé à arrêter leur production jeudi. Seul le site de Port-Jérôme, en Seine-Maritime, fonctionne encore normalement pour l’instant. Les salariés décideront jeudi soir en assemblée générale s’ils suivent le mouvement de grève. Mais les manifestants ont d’ores et déjà prévu de bloquer la sortie du site, vendredi.

    A la SNCF.

    Le mouvement semblait en perte de vitesse à la SNCF, où la grève a été reconduite mais où la direction fait état jeudi d’un « trafic en amélioration ». La direction de la SNCF a compté jeudi 20,3% de grévistes dans l’entreprise, la CGT 31,25%, des taux en baisse d’environ 4 points au 3e jour de la grève reconductible. D’après la CGT-cheminots, l’ensemble des assemblées générales ont reconduit jeudi le mouvement pour 24 heures.

    A la RATP.

    CGT, FO et Sud ont déposé des préavis illimités. La CFDT a, elle, levé le sien mercredi. Jeudi, la direction de la RATP a recensé 6% de grévistes. D’après la CGT-RATP, quand des assemblées générales se sont tenues jeudi, elles ont voté la reconduction du mouvement, parfois sous la forme d’une à deux heures de débrayage en fin de service.

    http://www.europe1.fr/France/Les-routiers-durcissent-le-mouvement-289528/

    J'aime

  3. 54 % des Français favorables à une « grève générale comme en 1995 ».

    Les Français sont favorables à 54 % à ce que « les syndicats organisent une grève générale comme en 1995 » si le gouvernement refuse de revenir sur sa décision de repousser l’âge de départ à la retraite, selon un sondage BVA pour Canal Plus, diffusé jeudi.

    Les plus favorables sont les 25 à 34 ans (68 %), les salariés du secteur public (71 %), et les ouvriers (70 %).

    Les plus de 65 ans sont au contraire seulement 35 % à y être favorables.

    http://www.liberation.fr/societe/01012296236-54-des-francais-favorables-a-une-greve-generale-comme-en-1995

    J'aime

  4. J’vais v’dire un’chose.
    J’ai d’mandé à l’un de mes innombrables conseillers techniques et non fictifs de poser un bug sur la suite – pour éviter au psy-fou des pour-suites. Merle, oui, moqueur, non !

    Lou de Lorie Bug-Ça

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.