Libérez le père des blogs !

je vous dois une petite explication sur l’image ci-dessus que j’ai affichée depuis quelques jours sur mon blog, par solidarité avec Hossein.  Parceque quoique nous disions et écrivions ici, en France,  il y a dans le monde des états dans lesquels il ne fait pas encore bon bloguer, et que je peux par exemple écrire (comme je l’ai déja fait) sans risquer la peine de mort que Sarkozy est un dangereux psychopathe et que l’UMP et le FN, c’est kif  kif  bourrricot

Blogueurs de tous les pays, unissez-vous !

ici

 

 Fiche descriptive en français

 NOM : Derakhshan

 Prénom : Hossein

 Statut : blogueur irano-canadien

 Date de naissance : 7 janvier 1975

 Signes caractéristiques : Surnommé Blogfather (le père des blogs). (Hossein Derakhshan a eu en effet l’idée de créer un manuel d’utilisation du blog, en persan, à l’usage des Iraniens. Ce manuel connaît un tel succès qu’en un mois, plus de 100 blogs en persan ont créés. Il existe maintenant des dizaines de milliers de blogs en persan. Ce qui lui vaut le surnom de « Blogfather ». Il existe maintenant des dizaines de milliers de blogs en persan)

 Pseudo : «Hoder»

 Situation judiciaire : arrêté en novembre 2008 et détenu à la prison de Evin, Téhéran.

 Position officielle :

“la branche n°15 du tribunal de la Révolution islamique, dirigée par le Juge Salavati, a décidé de condamner le blogueur contre-révolutionnaire Hossein Derakhshan, qui a été emprisonné en novembre 2008, à dix-neuf ans et demi d’emprisonnement, cinq ans d’interdiction d’adhésion à tout parti politique et d’activité dans les médias, ainsi qu’au versement de 30 750 euros, 2 900 dollars, et 200 livres britanniques, pour collaboration avec des États ennemis, propagande contre le Régime islamique, propagande en faveur de groupuscules contre-révolutionnaires, insulte envers des saintetés ainsi que la création de sites obscènes”. (source : Mashregh News, cité par Armin Arefi, sur son blog, Dentelles et tchador, ici)

 Réalité :

En 2005, Hossein Derakhshan tient un discours à la conférence Wikimania de Francfort, en Allemagne. Alors qu’il quitte l’Allemagne, il est arrêté et interrogé par les services secrets iraniens au sujet de ses contributions au site Wikipédia en persan, et au sujet de son blog. Il refuse alors de présenter des excuses publiques, comme cela lui est demandé. Au contraire, il rédige un rapport sur ce qui vient de lui arriver, qu’il publie sur son blog.

 Hossein Derakhshan se rend deux fois en Israël et publiquement rend compte de ses voyages dans son blog pour «contribuer au rapprochement entre Tel-Aviv et Téhéran». Pour un citoyen iranien, se rendre en Israël est passible de la peine de mort (source : Wikipédia)

 Nom du blog : «Sardabir: khodam» (traduction : sous la direction de : moi-même), commencé en septembre 2001 depuis Toronto.

 Ce que vous pouvez faire :

Signez la pétition en ligne: http://www.freetheblogfather.org/

Facebook: Libérez Hossein Derakhshan // Free Hossein Derakhshan : http://www.facebook.com/group.php?gid=37459792838

vous rendre sur le   Blog de Hoder (actuellement hors-ligne)

  Pour approfondir le sujet :

Le site Internet Sans Frontière

Reporter sans Frontières: Deux net-citoyens menacés de la peine capitale (qui rappelle utilement qu’il n’est pas le seul dans ce cas en Iran…)

L’AFP

Le « parrain » des blogueurs iraniens condamné à une lourde peine de prison (France 24)

La compagne du blogueur iranien: «Il y a urgence pour Hossein Derakhshan» (20 minutes.fr)

L’appel à l’aide de la compagne du « père du blog iranien » (Le point)

Portrait d’Hossein Derakhshan, blogueur iranien en prison (TV5 monde)

 Le blogueur Hossein Derakhshan menacé de mort (Courrier International)

 19 ans de prison pour le blogueur iranien Hossein Derakhshan (Rue89)

 Jean-François Julliard : 19 ans de prison pour un blog : bienvenue en Iran, pays des libertés

Hossein Derakhshan : 19 ans de prison pour le blogueur iranien (Fredzone)

19ans de prison pour le blogfather iranien Hossein Derakhshan (VinZ blog)

Situation d’Hossein Derakhshan, blogueur condamné à mort (28 septembre 2010) (France Diplomatie)

 Dix-neuf ans et demi de prison pour Hossein Derakhshan : la peine la plus lourde jamais prononcée contre un blogueur iranien (ReadWriteWeb France)

La peine de mort requise contre un blogueur iranien : l’appel à l’aide de sa compagne (France Info)

Un blogueur irano-canadien condamné à 19 ans de prison (Cyberpresse.ca)

Un blogueur iranien condamné à 19 ans de prison (Métro)

Dentelles et tchador (l’Iran comme vous ne l’avez jamais vu)

Et le(la) meilleur(e) pour la fin : Trublyonne.