Retraites : la parole au peuple !

Source de l’Illustration : Photothèque du mouvement social

 

 Communiqué de Gauche Unitaire, membre du front de gauche

  

Faire du 2 octobre un véritable raz de marée en défense de la retraite à 60 ans !

 La journée de grève interprofessionnelle du jeudi 23 septembre a constitué un succès et un approfondissement de la mobilisation, avec la mise en mouvement de nouveaux secteurs du salariat, notamment du privé, et avec des cortèges de jeunes qui dynamisaient les manifestations. Certains salariés des raffineries ainsi que d’autres secteurs ont reconduit le mouvement après le 23 septembre.

 François Fillon, qui maîtrise l’art d’envelopper la brutalité de la politique gouvernementale dans une communication de velours, a répondu par « un Non ferme et tranquille » à la manifestation du 23 septembre. Mais toute la « tranquillité » des ministres de droite n’apaisera pas la colère qui s’étend dans la population contre leur politique de régression sociale.

 La bataille pour le retrait de leur reforme contre les retraites est donc loin d’être finie. Les prochaines dates de mobilisations proposées par l’intersyndicale le samedi 2 octobre et le mardi 12 octobre constituent des étapes cruciales pour renverser le rapport de force.

 Le samedi 2 octobre, ce sont des manifestations citoyennes monstres qui doivent démontrer le rejet massif de la remise en cause de la retraite à 60 ans. Un saut qualitatif dans la participation aux manifestations peut constituer un électrochoc dans le pays. Un saut qui démultiplie la détermination des salariés à mettre un coup d’arrêt à la droite et enraye le processus législatif qui commence le 5 octobre au sénat.

 Le bras de fer en cours est à la fois une confrontation sociale et une bataille politique : la remise en cause emblématique de la retraite à 60 ans cristallise tous les enjeux du projet de société de la droite sarkozyste. La crise politique rend possible d’exiger que soit écarté ce gouvernement corrompu et rejeté par la population. Il est inacceptable que cette majorité parlementaire sans légitimité décide d’un choix de société sur les retraites qui engage l’avenir de toutes les générations.

 Face à cette Assemblée en faillite et devant la légitimité de la mobilisation populaire qui est très largement majoritaire dans le pays, l’unique issue démocratique est de redonner la parole au peuple. Cela suppose aujourd’hui la dissolution de cette Assemblée illégitime et la convocation d’élections législatives anticipées. Dans une situation de crise telle celle que nous connaissons, le recours à la souveraineté populaire par des élections générales doit permettre de renverser la situation et d’infliger une défaite politique à cette droite dangereuse !

 

..

3 réflexions sur “Retraites : la parole au peuple !

  1. 60 ans et pas un jour de plus !

    Pourquoi la retraite à 60 ans et pas un jour, pas une heure et pas une seconde de plus?
    Parce que nous en avons assez d’être absorbés par l’appât du gain et nos abominables faims…
    Parce que nous sommes des affairés, pauvres ou appauvris qui ne seront jamais tirés d’affaire…
    Nos corps vivent peut-être un peu plus longtemps mais nos âmes meurent souvent prématurément …
    Que de temps perdu pour gagner du temps ! Le nôtre pour le vôtre…
    Que de bonheur en moins pour quelques euros de plus !
    La retraite, pour nous, ça ne veut pas dire se retirer sur la pointe des pieds pour ne pas effrayer les nouveaux patients qui vont passer sur la table d’opération… non et non !
    Nous ne sommes pas des mendiants qui réclamons un peu plus de signes d’affection… non et non !
    Nous ne demandons pas plus de temps, pour se reposer après un effort insensé ou pour déposer les armes après une bataille remportée… non et non !
    Mais… pour lire… lire… et lire.
    Il y a tellement de beaux livres à lire, d’auteurs à découvrir et de leçons à retenir… pour apprendre à mourir.
    La retraite à 60 ans pour lire tout Molière, tout Flaubert, tout Baudelaire.
    Et mourir en se disant : non, et non… je n’ai pas fini …
    Je vous entends ricaner : Et qui va financer ce manque à gagner ?
    C’est ça la question ?

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%2060%20ans

    J'aime

  2. Je vous fais suivre ces infos à relayer le plus possible

    URGENCE –> GREVES RECONDUITES ! ! !‏

    De : IACAM (Infos Anti-autoritaires en Cévennes, Causses, Aubrac, Margeride (iacam@rezo.net)

    RETRAITES: POUR GAGNER, REPRENONS IMMEDIATEMENT LE CONTROLE DE
    L’INFORMATION!

    Bonjour,

    A Lyon, Paris, Marseille, Montpellier, Pau, Albi, Chambéry, dans les Hauts de Seine, la Creuse, le Cantal…
    Dans plusieurs raffineries, des dizaines de classes (du primaire et du secondaire), presque toutes les cantines de Marseille…

    La grève du 23 septembre a été reconduite!
    Il y a eu des centaines de grévistes le 24 septembre… Le 25… D’autres les rejoindront lundi…
    Des AG se sont prononcées pour la poursuite du mouvement avec d’autres rendez-vous à partir du 27 septembre…

    POUR RECONDUIRE LE MOUVEMENT JUSQU’AU RETRAIT DU PROJET GOUVERNEMENTAL

    Mais peu d’informations filtrent ou sont diffusées dans les médias.

    Pourtant il est essentiel pour la poursuite et l’extension du conflit que le maximum d’informations soient RAPIDEMENT communiquées et échangées.
    Ceci afin que celles et ceux passent, localement, à la vitesse supérieure dans l’affrontement avec ce gouvernement borné sachent TOUT DE SUITE qu’ils ne sont pas seuls.
    Et que le mouvement s’étend partout dans le pays.

    Dans ce domaine de la lutte pour sauver nos retraites, toute et tous peuvent aider en diffusant SYSTEMATIQUEMENT les informations qu’ils possèdent.

    Le site http://www.7septembre2010.fr en centralise un certain nombre, mais tout n’est pas connu.
    Vous pouvez aller chercher ces informations pour les répercuter autour de vous.

    Et surtout, faîre remonter celles qui ne sont pas connues en contactant le site (contact@7septembre2010.fr), ou mieux encore en laissant des commentaires sur les billets publiés (ils pourront être repris sous forme d’articles).

    Nous savons toutes et tous que le moral est très important pour les grévistes qui ont reconduit le mouvement.

    Vous pouvez amener UNE AIDE CRUCIALE en diffusant ces informations rapidement…

    LES PROCHAINS JOURS SERONT DETERMINANTS

    Informez le site et diffusez ses billets dans tous vos réseaux.

    http://www.7septembre2010.fr

    solidarité, fraternité

    J'aime

  3. RETRAITE SECU ROBOTISATION DE QUI SE MOQUE T ON ?

    Je ne comprends pas pourquoi aucun représentant politique qu’il soit de droite ou de gauche ne veut répondre à ces questions :

    Vous serait il possible de m’aider dans mes recherches à ce sujet ?

    L’on parle de déficit de la CAISSE DE RETRAITE
    de déficit de la SECURITE SOCIALE
    Mais l’on ne trouve nul part le bilan comptable de ces organismes
    qui sont bien comme L AFFIRME LES HOMMES POLITIQUES les organismes financés par les ouvriers ?
    pourquoi ne pas faire SUPERVISER LA GESTION de ceux ci par des comptables venant de divers milieux ?
    Qui peut me dire à quoi cotisent les ministres ?Est il vrai qu’au bout de six mois de prestations ILS ONT acquis la retraite et peuvent cumuler d’autres postes sans même se soucier des réformes qui concernent les ouvriers ?
    Pourquoi en période DE CRISE ne pourraient ils pas changer leurs avantages COMME ON CHANGE LES AVANTAGES DE L OUVRIERS
    « sachant que le projet actuelle ne change rien AU PROBLEME DU CHOMAGE  » « CREONS DES EMPLOIS ET LES COTISATIONS REVIENDRONT DANS LES CAISSES  » AU Lieu de laisser les jeunes sans avenir et les anciens condannés à ne jamais profiter de leur cotisation afin d avoir leur retraite
    L’autofinancement au travers des robots :
    De nombreux ROBOTS remplacent les ouvriers SI UN ROBOT remplace
    1000 ouvriers pourquoi NE COTISE T IL PAS POUR CES 1000 OUVRIERS
    POUR LA SECU RETRAITE ET LE RESTE De plus le robot n est jamais malade et travaille 24hsur 24 Il n’est jamais malade et amortissable en comptabilité A la fin de sa vie on le vend encore au pays sous développés !
    L’on perd notre savoir faire industrielle à force de réaliser nos produits à l’étranger au point de devenir esclave de ces sociétés!
    Sans pouvoir d’achat il n’y a pas de consommations Arrivera le jour
    où l’on regardera au travers des vitrines sans avoir la possibilité de s’acheter ce modernisme tant rêvé !
    Bien sur il y a du changement à faire MAIS FAISONS LE DANS LE BON SENS EN TOUTE INTELLIGENCE et dans tous les corps de métier que l’on soit MINISTRES ou OUVRIERS
    MERCI A CEUX ET CELLE QUI OSERONT REAGIR INTELLIGEMMENT A CES QUESTIONS ET OFFRIR UNE VRAI REPONSE qui pourrait être un vrai programme politique de réforme et de partage en période de crise
    dommage que ces questions ont l air de déranger tant de monde que ce soit la gauche ou la droite personne n ose poser ces questions au travers d’une émission télévisée ou radio

    Qu’en pense votre entourage ?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.