Président, camembert, hein !

Le nain teigneux peut bien dire ce qu’il veut, ce soir… On s’en fout !

Tant qu’il ne se sera pas résolu à faire la lumière sur l’affaire Woerth/Bettancourt en laissant un vrai juge, c’est à dire d’instruction, faire son travail en toute conscience, plutôt que l’inspection générale des finances (qui ne risque pas de dire le contraire, et pour cause…) , sa parole sera totalement caduque.

Et ce n’est pas Pujadas qui me convaincra de regarder une émission dans laquelle toutes les cartes sont déjà distribuées.. En faveur de qui ? Je vous le donne en mille…