C’est la crise ! (Mais pas pour tout le monde…)


Ils ont augmenté le prix du gaz  de 15 % en 6 mois, sans que rien ne le justifie, et je n’ai rien fait. Et je ne ferai rien non plus quand ils augmenteront le prix de l’électricité, (malgré la surproduction…), en Août.

Ils ont  fait passer le prix du ticket de métro de 1.60 à 1.70 euros, et je n’ai  rien fait. C’est pas grave…

Ils ont  augmenté le prix des trains régionaux de 2,5 %, et je n’ai encore rien fait.

Ils ont provoqué également la hausse du prix du timbre, et de tas d’autres choses que l’on n’ébruite pas (comme le projet d’augmentation de la CSG pour les retraités…) et je n’ai toujours rien fait.

Plus tard, ils augmenteront l’âge de départ en retraite, le nombre d’années de cotisation, et pourquoi pas le nombre d’heures travaillées, puisque, paraît-il, nous sommes ceux qui travaillons le moins en Europe…

Pourtant, ils n’ont pas augmenté le montant du SMIC, et ont averti les fonctionnaires que c’était la dernière fois qu’ils augmentaient (de si peu…) leur point d’indice,  mais cela est tout à fait normal…

Estimons nous heureux d’avoir un travail !


Source : France Info, ici.  : http://www.france-info.com/france-societe-2010-07-01-ce-qui-change-au-1er-juillet-460432-22-25.html

2 réflexions sur “C’est la crise ! (Mais pas pour tout le monde…)

  1. C’est notre président qui a donné le ton : « Casse-toi pauv con »
    Et il a raison parce que cette insulte équivaut à un slogan.

    Celui qui loue un avion pour un rendez-vous qu’il s’est donné à lui-même. On ne peut pas le laisser dire qu’il ne sait pas ce qu’il fait. Sans lui répondre :« Casse-toi pauv con » : L’insulte équivaut à un savon
    Celui qui fume des cigares hors de prix sur le dos de la République et qui crée en même temps une confusion entre fumeur et fumier, on peut lui reprocher de nous enfumer avec notre argent.
    « Casse-toi pauv con » : L’insulte équivaut à un bâton
    Quand la femme la plus riche de France emploie la femme d’un ministre haut perché avec les soupçons de connivence que l’on sait, lequel des trois a droit à la nouvelle devise de la nation : « Casse-toi pauv con » : L’insulte équivaut à une question.
    Maintenant si quelqu’un se présente à vous en prétendant être tout blanc, pour ne pas passer pour un con, vous êtes dans votre droit de lui dire : « Casse-toi pauv con » surtout s’il a refusé de vous serrer la main : L’insulte équivaut à un diamant.
    Il ne faut pas se fier aux transparences. Parce que les chevaliers de la vertu sont autrement plus répugnants que les marchands d’illusions.

    http://www.tueursnet.com/index.php?video=balle%20du%20president

    Les tueurs net propose un journal Tarantinesque quotidien sans gueule ni langue de bois !
    Très cordialement
    Emeline Becuwe

    J'aime

  2. Je croyais que notre énervé allait être le « président du pouvoir d’achat ».
    C’est vrai.
    Bon il ne nous avait pas prévenu que c’était le sien…
    Mais il l’a quand même augmenté de 12 SMIC net par mois.
    Si on regarde les augmentations de ses copains du CAC40, il y a gros à parier qu’en moyenne, ça correspond à un doublement du SMIC.
    Bon, la répartition n’est pas tip top mais c’est déjà une augmentation…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.