Grève des auditeurs de France Inter : participez et diffusez !

 

 Heure de début : jeudi 1 juillet 2010, à 00:00

Heure de fin : vendredi 2 juillet 2010, à 00:00

 Lieu : Toute la France et au-delà, pour ceux qui écoutent via le satellite ou Internet

 Communiqué à diffuser :

 Val et Hees, fiers comme deux coqs dans leurs nouveaux costumes de premiers de la classe, obtenus non pas par leurs bons résultats mais pour avoir copiné avec la femme de « l’actionnaire principal », lancent une grande opération Radio Propre. Finies l’impertinence, la liberté de ton, la curiosité intellectuelle qui ont fait la grandeur de France Inter.

 Voici revenu le temps de la conformité, de l’indifférence et de l’information à la botte de la talonnette (et vice versa). Place à l’humour franchouillard des Grosses Têtes et de Bigard, aux émissions bêtifiantes des Fogiel et autres.

 Nous auditeurs avons un moyen de nous exprimer : la grève !

 Jeudi 1er juillet, nous n’allumerons pas la radio. Et nous le ferons savoir à France Inter

      *  par écrit: Radio France, 116 avenue du président Kennedy, 75220 Paris cedex 16

     *  sur le site internet de la station :

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/radio/ecr/

      * en téléphonant aux relations auditeurs (3230) ou directement au 01 56 40 36 20

     * En complétant le tout par un petit email à Philippe Val :

 philippe.val@radiofrance.com

(mais utilisez quand même l’un des moyens précédents au cas où les mails seraient filtrés).

 Diffusez ce message autant que possible, et sauvons la dernière radio généraliste qui a encore quelque chose à dire.

 Et deux pétitions à signer au passage :

 Non à la suppression de la chronique humoristique de 7h55 !

 Cliquez sur le lien et signez

http://petition.harrycow.fr/

  Pétition de l’intersyndicale de Radio France :

http://www.pouruneradiopubliqueindependante.net/appel/

 Enfin, pour terminer par un sourire, même s’il est jaune :

A écouter absolument, la dernière chronique du troisième humoriste de la matinée, François Morel sur le site de France Inter:

 http://www.dailymotion.com/video/xdtar0_fini-de-rire_fun#from=embed

et merci aux désobéïssants : www.desobeir.net

11 réflexions sur “Grève des auditeurs de France Inter : participez et diffusez !

  1. a l’heure habituelle du passage des humoristes dans la matinale je propose des la rentrée que l’on boycotte france inter, pour commencer….
    raymond joly

    J'aime

  2. Le problème que j’entrevois dans cette entreprise est que, non seulement elle ne sera pas efficace (si Philippe Val se souciait des auditers ça se saurait, on l’a vu avec l’éviction de ceux qui n’encensent pas notre énérvé en chef) mais, de plus, elle va dans le sens que j’entrevois depuis l’élection de machin en 2007:
    Si l’audience s’effondre, ce sera l’occasion rêver de virer tous ces journalistes qui n’ont pas l’échine assez souple et de faire à Radio France ce qui fut fait en sont temps à TF1.
    Vendre le réseau à un copain bien en cours, si ce n’est Bolloré, ce sera Bouygues ou Lagardère…
    Est-ce vraiment le but recherché ?
    A mon sens il vaut mieux passer par une période (que les élections vont rendre fugace je l’espère) genre Radio Peyrefitte (rappelons nous mai 68…) en courbant le dos et remettre la radio sur pied après avoir viré notre nabot autocrate.
    Non ?

    J'aime

  3. @Mister « le gout des autres », je pense que tu fais un peu trop confiance à la prétendue démocratie dans laquelle nous vivons… et qui a mis cet autocrate aux commandes, avec les résultats néfastes que l’on sait…

    J'aime

  4. Balle de rire

    Un tueur net ce n’est pas un canard enchaîné qui nous rappelle à nos devoirs comme la prière du vendredi.
    Un tueur net est un grand rapace qui n’a pas d’autre souci que de nous rendre plus légers et plus aptes à exercer notre pouvoir de déranger. Par delà le bien et le mal.
    Un oiseau de proie qui s’abat sur tout ce qui menace sa liberté.
    Et qui se met à rire lorsqu’on lui rappelle le principe de réalité, qui n’est en réalité rien d’autre qu’un principe de moralité.
    Il rit parce qu’il a toujours trouvé le mot qu’il faut pour le surmonter.
    Oui à la caricature. Non à la censure.
    Oui. On peut cautionner le pire, si c’est pour sauver l’empire.
    Si vous écoutez France Inter, vous saurez que le seul empire aujourd’hui menacé : c’est l’humour… attaqué sur tous les fronts par la susceptibilité de tous les dirigeants.
    L’humour au lever du jour pour vous dire qu’on n’est pas encore couché et qu’on n’a plus envie de dormir…
    Quand il se rasait le matin, Guillon se regardait dans la glace en se disant :
    « Je suis d’accord avec tout ce que tu dis mais je ferais tout pour que tu cesses de le dire… »
    C’est fait !
    http://www.tueursnet.com/index.php?video=Balle%20de%20rire

    J'aime

Les commentaires sont fermés.