se faire baiser par l’UMP ou le PS…

Quant à la position du missionnaire prise par Mme Boutin, je ne dirai certes rien, sans quoi je pourrais bien me voir taxé d’improbable observateur vilement partisan si ce n’est de vulgaire blogueur insuffisamment informé…

Parlerai-je donc dans ce cas de l’étonnante décision de la secrétaire du PS de laisser les sénateurs socialistes¹ sucrer leurs fraises jusqu’en 2012 ?

Meuh non, je ne fais pas de mauvais esprit, cela est bien connu… Toujours est-il que je n’ai guère vu nos valeureux thuriféraires libéraux wikiesques s’emparer du sujet….

Le temps est aux connivences par delà la ligne rose… Cochon qui s’en dédit.

¹ Bel arrangement du beau Jean-Pierre, fin stratège des bacs à sable dans lesquels nous engluent ces beaux politichiens… depuis bien trop d’années, entraînant ainsi tant de discrédit politique et d’abstentions. Et après cela, allez donc déplorer qu’elle soit massive ! Une autre voie aurait été appréciée…  A gauche, vraiment ?

7 réflexions sur “se faire baiser par l’UMP ou le PS…

  1. …non, le principe est le non cumul dès 2011, les sénateurs qui le désirant ont un an après leur élection (donc jusqu’en septembre 2012) pour choisir leur successeur dans un exécutif local. Pour les députés cela s’appliquera dès les prochaines législatives. Le PS est le seul parti en France à ce jour à proposer concrètement et de manière statutaire la limitation des cumuls à la fois en nombre mais aussi dans le temps ( à 3 mandats successifs)…

    Par ailleurs les parlementaires PS proposeront en octobre une proposition de loi devant les assemblées afin que le on cumul soit immédiat et pour tous les partis…si l’UMP vote pour (on peut toujours rêver non ?)cela s’appliquera donc dès la fin 2010.

    Je ne vois pas pourquoi le PS est donc cité alors que des partis comme le PCF ne respectent pas le non cumul à ce que je sache…

    J'aime

  2. @back2basics : ceci dit, tu confirmes par toi-même : les sénateurs sucreront bien leurs fraises jusqu’en 2012. (même si les députés, eux, non). Merci pour ta contribution.

    J'aime

  3. Oui et c’est regrettable mais on en peut pas dire qu’Aubry n’a pas eu la volonté de faire en sorte que ce soit le contraire, c’est l’attitude des sénateurs qui est contestable pas celle d’Aubry pour moi…

    Par ailleurs pour être précis je crois que JP.Bel était favorable en tant que sénateur au non cumul immédiat mais qu’en tant que PR du groupe PS au sénat il était contre toute limitation des cumuls…

    J'aime

  4. Quand on est contre , on n’attend pas la st glin-glin , ou une hypothétique loi !

    Encore une belle hypocrisie électoraliste de la part du Ps..

    J’entendais une fois Ayraut , député et maire de Nantes, défendre les vertus du non cumul ! ..mais qu’est ce qu’il attend ? .. Moi, çà me fait marrer ! On ne remet jamais au lendemain, ce qu’on peut faire le jour même ! … et pourquoi un délai ???? .. Dans la vie, faut savoir créer une dynamique ! … Le PS a t-il attendu une loi , ou arriver au pouvoir pour pratiquer la parité ? .. NON ! ..Alors qu’on m’explique ! .. le probléme , c’est qu’ici on touche à l’alimentaire , et nos chers dévoués à la nation, ne sont pas chauds de voir réduire leur train de vie du jour au lendemain ! …tant que çà dure , c’est autant de gagné !

    Et moi, qui ne fait partie de rien, je peux me lâcher , au front de gauche , c’est pareil ! .. sont contre le cumul , mais continue de le pratiquer : Le Plus bel exemple , c’est Chassaigne député tête de liste front de gauche , et maintenant avec un jeton supplémentaire : vice président du conseil régional ! …

    la droite j’en parle pas , elle n’est pas contre le cumul ..donc rien à y redire ! ..

    J'aime

Les commentaires sont fermés.