la Poste : avis de décès

Lorsqu’une société devient aussi anonyme, le jour qui l’annonce devient effectivement une journée de deuil.…  Et cela n’hypothèque pas du tout l’émotion que nous avons tous ressenti à la mort de certain(e)s… N’en déplaise au Figaro… Et à Lagarde, dont l’ivresse est un peu à tirer par les cheveux… Qui donc est dupe de cette si factice allégresse ?

Avé, Sarko, Ceux qui vont mourir te saluent !

7 réflexions sur “la Poste : avis de décès

  1. Je suis assez étonnée de lire ici ou à que les syndicats ont peur d’une future privatisation… Quand une entreprise devient SA c’est fait, elle devient privée, même si l’Etat est actionnaire principal ; c’est bien la situation actuelle pour la Poste ?

    J'aime

  2. Polluxe : La Poste n’est plus, juridiquement, un établissement public de l’État (comme le sont les universités par exemple) mais une personne morale de droit privé. Mais en pratique, tant que l’État ne vend pas la majorité de ses participations, il reste le décisionnaire et gagne même en souplesse pour faire fonctionner et investir dans l’entreprise.
    A moyen terme, l’entreprise devrait rester propriété de l’État, comme EDF. Après, ça dépendra de qui est au pouvoir…

    J'aime

  3. @polluxe : désolé de confirmer les propos de Paul, il s’agit d’une mauvaise connaissance du sujet, puisque si j’ai publié ce billet c’est pour commémorer à ma façon la fin de la Poste sous statut public, qui intervenait justement au 1 er mars…

    @paul : le problème est bien là… : je te cite : « A moyen terme, l’entreprise devrait rester propriété de l’État, comme EDF. Après, ça dépendra de qui est au pouvoir… » Effectivement… Et on sait à quel point la parole de Sarkozy est fiable….

    J'aime

  4. Oui c’est une société anonyme à capitaux publics, on pourrait parler aussi de mixité.

    Je pense que quelque soit les futurs gouvernements La Poste prendra le chemin de France Telecom car ce n’est pas un service aussi central que l’éducation ou la santé par exemple. Et puis c’est une banque aussi…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.