Le ver était dans le fruit. Je répète : le ver était dans le fruit.

Pour ceux et celles qui n’auraient pas de compte Facebook, je reproduis ici le texte dont je viens de prendre connaissance sur le groupe officiel du No Sarkozy Day. La disparition de ce dernier dans la nuit de vendredi à samedi dernier avait donné lieu à une (mini) vague sur Twitter et les blogs, dont certains sont si prompts à s ‘agiter pour tout et n’importe quoi.

Car comme le dit le proverbe, « ceux qui parlent ne savent pas. Ceux qui savent ne parlent pas ». Mais agissent.


D’aucuns ont donc jugé bon de crier à la curée, et continuent de contribuer à jeter le BB avec l’eau du bain, comme c’est le cas depuis le début de cette histoire…. Moi, je  préfère considérer que cet acte de transparence et d’honnêteté nous honore… Question de point de vue.

Comme le dit une publicité radiophonique : « Celui qui regarde le ciel du fond d’un puits le trouve toujours petit…. ».

N’importe quel groupe ou communauté peut abriter en son seing des gens malveillants, ou dont la fierté personnelle est plus importante que l’intérêt collectif… Ce n’est pas une raison pour tout casser.

Voici donc l’origine de la chose :

La censure est venue de l’intérieur

Vendredi 29 janvier peu après 20h40, le Groupe Facebook « No Sarkozy Day 27 mars 2010 » disparaissait subitement de nos écrans, et les publications de ce Groupe sur nos fils d’information avec.

Devant l’instantanéité de la chose, nous avons très vite pensé à une indisponibilité technique de notre groupe.

Puis les minutes et les heures passant, nous fûmes convaincus d’un acte de censure sur ce Groupe, forcément dû à une action externe.

Notre premier instinct fut de crier notre révolte de voir disparaître ainsi l’outil de Rassemblement et de Cohésion de ce formidable élan citoyen et démocratique qu’est le No Sarkozy Day… 365 000 membres réduits au silence, effacés, instantanément… ça fait froid dans le dos !

Toute la nuit d’hier, et toute la journée de samedi, nous avons oeuvré à inviter nos contacts, activer nos réseaux, pour remonter un nouveau groupe.

Vous avez été nombreux à vous mobiliser avec nous, pour relayer l’information de la disparition du Groupe Facebook des plus populaires du moment !
Nous vous remercions chaleureusement de votre implication sans réserve, et de vos nombreux témoignages de soutien !

Le Groupe No Sarkozy Day 27 mars 2010 n’avait pas pu être effacé d’un instant sur l’autre. C’était une certitude…
La disparition du Groupe No Sarkozy Day sur Facebook n’était pas due à un problême technique du Réseau Facebook, ou autre intervention externe…
Et nous devons faire notre mea-culpa de l’avoir pensé trop fort, trop vite…

Après 24 heures de travail sans repos, nous avons du nous rendre à cette évidence :
Le ver était dans le fruit.

Un des administrateurs du groupe a trahi la confiance que nous lui avions accordée, pour user d’une astuce très simple consistant à rendre le groupe inaccessible.

« Rien ne nous protège contre l’orgueil de certains. Et c’est essentiellement pour cela que la lutte est difficile. » (parole d’indien).

Nous remercions, du fond du cœur, encore une fois, toutes celles et tous ceux qui nous ont soutenus pendant ces dernières 24H00.

Nous tenons à nous excuser auprès de vous tous, de cet incident qui nous a tous profondément choqués.

Le Groupe Facebook « No Sarkozy Day 27 mars 2010 – Objectif 1 million » est à nouveau accessible !
http://www.facebook.com/group.php?gid=19735765963&ref=nf

L’aventure continue.

.

L’équipe du No Sarkozy Day

19 réflexions sur “Le ver était dans le fruit. Je répète : le ver était dans le fruit.

  1. Comme toi j’ai reçu ce message… et j’ai trouvé très bien cet acte de transparence. Très courageux. Cela honore les administrateurs de ce groupe. Je me demandais comment le mettre sur mon mur facebook, tu m’en donnes l’occasion. Merci.

    J'aime

  2. Ca m’épatera toujours comment vous pouvez hurler a la censure et autre choses (legitime) alors que vous utilisez (et c’est là que ca coince) les pires outils capitaliste, liberticides, collecteur et vendeur de vos info personnels, infos que vous leur livrez sur un plateau…

    C’est pas comme ca que vous arriverez a changer les choses…

    J'aime

  3. visiteur 18 06 26 0226 on 1 février 2010 Permalien
    Ca m’épatera toujours comment vous pouvez hurler a la censure et autre choses (legitime) alors que vous utilisez (et c’est là que ca coince) les pires outils capitaliste, liberticides, collecteur et vendeur de vos info personnels, infos que vous leur livrez sur un plateau…

    C’est pas comme ca que vous arriverez a changer les choses…
    _______________________________________________

    Et ton frigo, ta téloche, ton micro-onde, ta bagnole, le sèche-cheveux de ta femme, et tout ce qui améliore ton quotidien et qui est tout autant capitaliste tu t’en cognes pas dans la mesure où ça te sert au quotidien.

    Internet est un outil, tout comme l’est le marteau pour planter un clou ! reste à savoir utiliser le marteau et ne pas se taper sur les doigts en enfonçant le clou…

    Marre des moralisateurs à deux centimes d’euros qui crache sur le capitalisme tout en l’utilisant au quotidien…

    Résistance à la connerie…

    J'aime

  4. Hey, la différence c’est que pour stoker ma bouffe, j’ai pas le choix, alors que pour papoter et pour hurler contre des choses insignifiantes sur internet le choix VOUS L’AVEZ!

    Comparer une site ragot de débilité et de « je raconte ma vie » a des choses indispensable comme un frigo, faut le faire, bravo.

    Je n’ai d’ailleurs toujours pas compris en quoi les face-book et autre twitter, amélioraient le quotidiens, hormis a occuper le temps a des choses futiles, totalement inefficace et accélérant les choses a l’image des médias qui vont toujours de plus en plus vite ayant pour conséquence, un bien meilleurs manipulation les gens les fixant sur l’instantané sans le moindre recule…

    Maintenant c’est ton problème mon vieux, mais alors vient surtout pas te chialer contre la base eleve par exemple, ni contre hadopi, loppsi et toutes les autres gentilles loi de fichage pour notre bien et notre sécurité, car apres tout ce ne sont que des outils.

    Quand vous aurez compris que intérêts financiers et politique vont ensemble et sont la même classe vous aurez bien progresser…

    Mais je suis un vilain paranoïaque de gauche qui tiens a sa liberté et au respect de sa vie privé.

    Crétins…

    J'aime

  5. @ visiteur : (super le pseudo )

    C’est moi que tu traites de crétin ? Tu penses détenir la vérité avec tes arguments à deux balles ?
    Saches que je ne « papote » pas sur le net, je m’en sert comme outil pour transmettre des infos dans le cadre de mon travail et de mon avis de résister à la connerie de ce pays qui part de plus en plus en vrille.

    au passage : je n’ai pas de face de bouc ni de twiter.

    Je suis travailleur social (je fais des maraudes la nuit auprès des SDF) et la journée je transmets via le net des infos (les enfants de don quichotte, atd quart monde et le collectif les morts de la rue) et j’alimente en parallèle un petit blog d’infos ou de chose qui ont de l’importance à mes yeux !

    Hadopi, loppsi : je m’en cogne d’une force. J’ai mon droit à la liberté d’expression (tout comme toi) et j’en use.

    Je n’ai pas besoin de tes reflexions pour comprendre que la finance et la politique vont de paire ma poule (tu permets que je t’appele ma poule ? Tu m’appele bien crétin donc c’est de bonne guerre)

    Reste un minable gaucho paranoïaque tout vilain pas beau si tu le souhaites, bien plan,qué derrière ton pc…

    Au fait : je t’emmerde.

    Hervé

    au fait : le pire outil dis-tu ? Tu ne voudrais pas que je troque mon pc contre un bon vieux minitel non plus ?

    J'aime

  6. T’a craqué pedro…

    Tu n’as pas de facebook et autre ?

    Tant mieux, mais alors pourquoi tu braille comme une con hein?

    Non parce que le sujet pour moi c’etait pas internet hein (internet est une des meilleurs invention de l’homme, tout dépend de l’utilité qu’on en fait, c’est pareil pour tout).
    Ca reste un outils très puissant, et c’est pas pour rien que nos politique veulent le contrôler comme les medias.

    Alors, hadopi loppsi and co tu t’en fou?
    Peut etre que quand on te coupera ta ligne telephonique, qu’on te filtrera comme a la chinoise les site auxquels tu as droit d’acces ou non et peut etre que le jours ou tu finira en garde a vu pour user de ta liberté, a mon avis tu t’en foutra un peu moins, mais je dis ca je dis rien, je ne suis qu’un planqué derrière mon pc…(assez comique ca)

    «au fait : le pire outil dis-tu ? Tu ne voudrais pas que je troque mon pc contre un bon vieux minitel non plus ?»

    Euh, non, justement je ne dis pas ca, apprends a lire avant de dire n’importe quoi, mais bon, c’est pas grave, t’a raison mon vieux…

    J'aime

  7. ? Pédro ? Brailler comme « une » con ?
    C’est quoi ton soucis ? Provoquer ? Dommage pour toi, ça ne fonctionne pas avec moi, surtout quand on a un pseudo aussi basique que doit l’être ton état cérébral. Sur ce basta !

    J'aime

  8. Quoi, et c’est tout?

    Merci de me donner raison en tout cas, même ci ce n’etait pas a prouver.

    Mon soucis?
    Aucun si ce n’est qu’un crétins profond m’agresse dans les commentaires en déballant n’importe quoi sans avoir pris la peine de comprendre ce qu’il venait de lire.

    Ma parole t’es pas très futé…

    « une » => simple faute de frappe, et « pedro », tu m’a bien appeler ma poule, mais comme je dis, t’as pas l’air très futé et surtout tu préfère ne pas re prendre le reste puisque tu as tout faux depuis le début et tu décide donc de partir en disant n’importe quoi, comme tu l’a fait, bah depuis le début justement.

    Halala, et ca se dit résistant a la connerie, bah putain, quand on en transpire autant par tout les cotés, faut pas avoir peur du ridicule hein…

    J'aime

  9. c’est bien, de visiteur tu es passé à pifpaf, on avance. Si le ridicule tuait, tu serais déjà six pieds sous terre pov’con.

    On va éviter de polluer les commentaires de ce blog, si tu veux il y a le mien où tu pourras venir baver tes conneries.

    J'aime

  10. Décidément tu n’a strictement rien a dire sur le fond, a part te comporter comme les troll de droite qui pollue le web tu sais pas faire grand chose.

    T’es pathétique et tu creuse encore, consternant…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.