au bal des faux-culs, Sarkozy est le roi

« Parler de justice sociale à Nicolas Sarkozy, c’est comme parler de cinéma à une caméra de Vidéo-Surveillance ! …»

.

« Notre pays ne s’est pas déchiré parce que nous avons agi vite, ensemble, avec un sens aigu des responsabilités qui sont les nôtres. »

Au lieu de souffler sur les braises, leur a-t-il dit, chacun a eu à cœur de trouver des solutions, sans qu’il y ait pour autant de coproduction. »

« Tout ceci témoigne d’une forme de maturité de notre démocratie »

Nicolas Sarkozy, aux syndicats

.

(à présent, à vos commentaires ! je vous laisse le champ libre…)