Attendons tranquillement le 7 mai 2012

.

France : « Peut mieux faire »

Contrairement à ce que d’aucuns pourraient préjuger, j’aime mon pays, même si je ne suis pas nationaliste et rêve d’un jour voir s’abolir les frontières…

Aussi, il m’est vraiment désagréable de le voir s’enfoncer chaque jour un peu plus sous le commandement pourtant sans partage et avec un tel niveau de contrôle des pouvoirs (politique, économique et médiatique), dans des domaines où nous étions autrefois plus fiers… grâce à l’action énergique de ce despote qui nous gouverne. Qui se révèle de plus en plus incompétent et malhabile à redresser la barre d’un navire qui prend l’eau de partout… Quelques exemples dans des domaines qui me parlent :

La France est 43 ème en termes de liberté de la presse… entre le Surinam et le Cap vert !

23 ème en termes d’efforts concernant l’aide humanitaire

•… sans compter les droits de l’homme, matière en laquelle elle apparait aux yeux de beaucoup comme une mauvaise élève, plus encline à donner des leçons qu’à en recevoir… et à les appliquer.

La France est régulièrement pointée du doigt pour l’état de ses prisons. Elle est 35ème sur 43 pays européens en termes d’efforts budgétaires. Le nombre de places en détention est largement insuffisant et la surpopulation carcérale dramatique avec 63 00 détenus pour 51 000 places seulement. …Le nombre de suicides y augmente dangereusement. Là non plus, la France ne brille pas par son action quand on la compare à celle de nos voisins européens.

Par contre, il est un domaine en lequel elle excelle : les taxes, que Sarko se plait tant à multiplier… Histoire de nous maintenir, au moins là, au premier rang ?

Aussi, à la suite de ces quelques points qui prouvent objectivement que notre pays pourrait mieux faire, j’aurais trouvé plaisant que nous soyons au moins à l’origine de ceci… devancés en cela par le Portugal. Vous trouverez peut-être cela banal et dérisoire ? Moi pas.

Mais ce grand démocrate qui nous gouverne préfère revoir, par exemple, la justice selon ses critères, à sa façon si particulière… en supprimant les juges d’instruction.

Mais attendons donc tranquillement le 7 mai 2012… Quand il sera trop tard.

3 réflexions sur “Attendons tranquillement le 7 mai 2012

  1. Pas de discours, style « fin du monde »… mais l’obligation pour chacun de militer, travailler, préparer le terrain… avec la conviction que le travail d’éducation populaire pertera ses fruits.

    J'aime

  2. Dis tu cela à mon endroit, DPP ? je ne crois pas avoir dis, écrit ou pensé cela… Je me bats justement pour que tel ne soit pas le cas… Nous sommes sur la tranche de la page qui se tourne… A la veille d’un autre monde, que je rêve de connaitre. Vivement la suite du livre !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.