ça sent le vomi dans la blogosphère…

« Me voilà pour ce soir en train de contempler, les pieds dans mes pantoufles, confortablement engoncé dans mon cher canapé, le doux spectacle de cette déliquescente démocratie qui m’enchante et ravit mes neurones papillonnants.

 

Je viens de ressentir l’extase de celui qui se voit confier la mission divine d’alerter la plèbe en sonnant le tocsin  (du haut de ma belle tablette google que mes cons-disciples scribes si  virtuels m’envient)  sur le danger qu’il y a de se mêler au Grand Colloque sur nos racines séculaires. Qui ne plongent surtout pas, comme chacun l’aura compris, aidé en cela par nos braves dirigeants probes et dignes, au comportement irréprochable, dans les terres mahométanes ou les sols par trop noirs, qui ne sont pas bien de chez nous. Ce n’est pas là racisme, oh que non, loin de nous cette infamie, mais simple cohérence intellectuelle basée sur le souci de notre seule identité historique et sociale/nationale. Ne sommes nous pas tous les dignes héritiers de notre cousin Charles Martel ?

 

Ce qui provoque cette vibration intense, ce doux ersatz de pseudo-vie au bout de mes antennes d’insecte électronique  trublyonnant ? Le calife félon vient de nous faire savoir en place publique que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. L’agora est sereine, les citoyens sont heureux, le débat est paisible, et la vie est un long fleuve si tranquille qui ne charrie absolument pas de détritus suffocants. Dormez en paix braves gens, notre bon roi veille sur vous.

 

Notre belle Patrie est une douce oasis dans laquelle il nous est agréable de se reposer en dessous du grand chêne de la justice souveraine. Et ceux qui tentent de prétendre le contraire ne sont que de vils courtisans éconduits, orgueilleux et jaloux de notre souveraine réussite.

 

Nous demanderons donc pour calmer les récalcitrants, à tout un chacun et sans la moindre discrimination bien sûr de prêter allégeance à notre beau drapeau, sous les ors de la (Dieu soit loué !) défunte République.

 

Quant à ceux qui s’opposent, inutile de les jeter aux lions ! Ils s’y rendent d’eux mêmes… : jugez plutôt…

 

« les élus d’opposition, y compris socialistes, ont participé à la majorité des 227 réunions organisées par les préfectures. »

 

L’homme est un loup pour l’homme. Et lorsqu’il est politique, encore plus que l’autre…

 

Mon discours vous apparait peu clair ?

Des lumières dans la nuit,  ici et  o u  et encore .« 

 

Ps.:  Plus de liens d’autres blogs  : c’est exprès…. Ceux qui savent comprendront. je n’entretiendrais plus jamais les côteries wikiesques…. Qu’elles s’autophagocytent.  Sans moi.

3 réflexions sur “ça sent le vomi dans la blogosphère…

Les commentaires sont fermés.