aux sources du journalisme

………………………………………………………………………………………………………………………………………

Le journalisme n’est pas l’art de plaire, mais de déplaire.

.

Vous aviez autrefois une haute idée du journalisme, qui selon vous devait contribuer à l’apparition de la vérité, malgré des tas de gens et de lobbies qui n’y avaient pas franchement intérêt ? Vous attendiez d’un bon journal qu’il vous apprenne ce que la télévision officielle, c’est à dire sarkosyste, n’osait pas franchement vous avouer ?

Tout cela est bien fini, avec la nouvelle loi votée hier sur la protection des sources journalistiques, qui permet à tout juge, en fonction de son appréciation, d’y porter atteinte, au grand détriment d’éventuelles révélations sur certaines affaires sensibles, comme celles que nous révèlent assez régulièrement, pour seul exemple, celles du Canard enchaîné, dont c’est l’une des spécialités.

Pourtant, 4 journaux anglais (dont le Times , pas franchement gauchiste…) avaient obtenu le 15 décembre dernier de la Cour européenne des droits de l’Homme la reconnaissance de leur droit à protéger leurs sources, garantie siné qua non de l’obtention d’informations politiquement incorrectes.

Mais il semblerait que la France se moque éperdument des droits de l’homme et tente de faire plus mal que nos cousins d’Outre-manche.

Notre pays est-il encore une République ? J’en doute de plus en plus… et je ne suis pas le seul.

Va falloir que ça change… Résistance !

.

En savoir plus :

> Reporter sans frontières

> Syndicat National des Journalistes

Une réflexion sur “aux sources du journalisme

  1. « La résistance commence dans la rue, elle se finit dans les urnes » Un slogan de Mai 68 toujours valable qui complète bien tout tes articles…

    Tant que tous ces gens dénonceront mais ne voteront pas (et pour qui ils veulent), rien ne bougera, à moins qu’ils préfèrent attendre le grand soir pendant que tout le monde crève de cette politique…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.