le silence a des vertus que les blogueurs ne connaissent point…

Aujourd’hui, je me demande simplement pourquoi des gens sensés répondent encore à de telles évidentes provocations qu’elles ne doivent probablement avoir qu’un seul but, qui ne doit rien à la sincérité manifestement absente de l’intéressé :  faire réagir… et pas seulement à gauche.

Et ça réagit¹…

Si on le laissait parler seul dans le désert, comme Glavany, (entre parenthèses, quel vent !), il ferait certainement moins le malin, non ?

Mais je conçois pour l’avoir si souvent (trop ?) pratiqué qu’on ait besoin de soulager son indignation face à la médiocrité des arguments et  au cynisme de propos si moralement inacceptables.

Entre se taire et parler, toujours écartelé entre ces deux incontournables nécessités…

¹ bon, je sais c’était facile… mais faut bien joeur un peu, non, sinon à quoi servirait-il de bloguer ?

Une réflexion sur “le silence a des vertus que les blogueurs ne connaissent point…

Les commentaires sont fermés.