Sarkozy, le trou du cul du web

imagesC’est peut être « nul de céder à ce genre de facilités », mais ça ne mange pas de pain et ça fait toujours plaisir…C’est le distingué CSP qui nous a mis sur la piste, en nous démontrant que taper cet anathème scatologique sur Google nous amène effectivement à quelqu’un qui se prend pour le nombril du monde… A chacun de voir où celui-ci se situe.


La société Google a aussitôt tenu à réagir à ce crime de lèse-majesté en se fendant du communiqué suivant :

Google Bombing sur le moteur de recherche

PARIS- le 22 juillet 2009 – Si vous tapez une certaine succession de mots sur notre moteur de recherche, le premier résultat qui apparait en ce moment est le site www.sarkozy.fr. Nous souhaitons très clairement expliquer ce qui se passe actuellement sur ce résultat de recherche afin de lever toute ambiguïté.

Les résultats de recherche de Google sont générés par un algorithme qui classe, entre autres, les pages web en tenant compte de la relative popularité des sites qui pointent vers ces pages. Toutefois, en faisant appel à une pratique appelée « Google Bombing », des webmestres peuvent ponctuellement faire remonter des résultats inhabituels sur certaines requêtes.  Dans ce cas précis, un grand nombre de webmestres ont utilisé l’expression en question pour pointer vers le site www.sarkozy.fr, faisant ainsi remonter ce site parmi les résultats de recherches liés à cette requête.

Nous n’excusons pas cette pratique, ni aucune autre pratique visant à altérer l’intégrité de nos résultats de recherche, mais nous ne sommes pas plus enthousiasmés par l’idée de modifier manuellement nos résultats pour empêcher de telles informations d’apparaitre. Cette pratique malveillante du « Google Bombing » est peut-être divertissante pour certains, mais en aucun cas leur démarche n’affecte la qualité générale de notre moteur de recherche, dont l’impartialité reste, comme toujours, au centre de notre mission.

Contacts presse:
presse-fr@google.com


j’ai donc cherché à connaître l’origine de ce phénomène, et je suis tombé sur cet article, qui nous éclaire sur le fonctionnement du « google bombing« … qui est décrit aussi ici, par wikipédia.

je ne suis pas très calé en matière de référencement informatique, mais j’ai cru comprendre que chaque foi que j’incluais un lien dénommé trou du cul du web qui pointait vers le site du petit Nicolas, et cela à condition que cet hyperlien soit sous la forme qui suit (trou du cul du web ), cela contribuait à ce merveilleux résultat

Donc, pourquoi s’en priver ? Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir ! Et j’invite tous les blogueurs de France à faire de même pour maintenir ce trou du cul à la place qu’il n’aurait jamais dû quitter…. c’est à dire ICI.

(Décidément, la Résistance peut parfois prendre de drôles de destinations…)

Et oui, avec Sarkozy, tout devient possible…. Même le pire.