L’Etat et ses prisons : une source de revenus ?

imagesL’état des prisons d’un pays reflète selon moi l’état de sa démocratie… Celle de la France est classée au 25 ème rang, selon un classement de l’EIU (Economist Intelligence Unit), cité par Marianne, dans un article datant de mai 2009. Mais il y en a d’autres… Selon les sources, cela va même jusqu’au 32 ème rang derrière… l’Erythrée. Inch’allah !

La Cour européenne des droits de l’homme a donc (encore…) condamné la France, notamment pour violation de l’article 3 (interdiction des traitements inhumains et dégradants) et Monsieur notre (si petit) Président d’une république qui n’en a plus que l’appellation fait mine de le découvrir, comme je viens de l’apprendre dans mon quotidien régional, qui ne brille par son esprit de contestation (Est Républicain de ce jour). « Les prisons de notre pays sont la honte de la République », nous avoue-t-il en toute ingénuité…

Cette vierge effarouchée que l’on ne distingue pas particulièrement par son esprit de compassion ne se lamenterait-il pas par pur cynisme, afin de nous prouver dans quelques semaines seulement, conformément à sa logique médiatique, qu’il est nécessaire de libéraliser les prisons, et de les confier à des intérêts privés, afin de mieux les gérer ? Et ainsi, au passage, pressuriser davantage une population carcérale qui ne brille pas par sa fortune personnelle, mais qui représente une force de travail que ne dédaigneront certainement pas des spéculateurs privés sans morale, avec la caution du gouvernement ?  La suite au prochain épisode..

Cependant, à l’instar de CSP que je rejoins à l’occasion d’un vieux billet qui vaut encore son poids d’énergie contestataire : « toutes les prisons sont laides »…

Pour plus de données objectives sur le sujet, je vous invite à vous rendre sur le site de wikipédia à l’adresse suivante.

Une réflexion sur “L’Etat et ses prisons : une source de revenus ?

Les commentaires sont fermés.