Martine, tu sais quoi ? On t’emmerde !

imagesLe PS a toujours traité les partis situés à sa gauche par le mépris et la condescendance, comme une simple valeur d’appoint. Aujourd’hui qu’il se sent en difficulté, il les appelle à la rescousse pour sauver la face, n’étant vraiment pas sûr de l’emporter aux régionales. Il ne peut en effet que faire pire puisqu’il détient la plupart des régions de France. Et vu la conjecture et le contexte, une certaine hostilité se fait jour à son endroit… Plus ou moins justifiée. Pour ma part plutôt plus que moins, et je sais de quoi je parle, tout comme Marc Vasseur… Mais pour d ‘autres raisons. Je ne me suis en effet présenté à aucune élection, et n’ai jamais été compromis dans ce système pyramidal, moi. D’où moins d’aigreur…

Martine appelle donc au rassemblement des forces de gauche. Bien. Quelle audace ! Comme Robert, Vincent, Daniel, et tant d’autres qui appellent face au danger bien réel de la tyrannie sarkozyste à la convergence des forces de gauche pour niquer ce despote infect qui hélas nous gouverne.

Cependant, qu’il me soit permis d’exprimer ici  ma perception très personnelle à Martine et ses groupies (dont celui-ci) de cette multiplication des appels à l’unité : si chacun parmi les ténors de la gauche appelle à la convergence, quid de l’efficacité ?

Non, non, je ne ris pas…. Mais bon. Un peu quand même.

Ps. :  Entre nous Martine, faire de l’ exclusion avec le NPA, ce n’est pas joli, joli ! Il est pourtant bien beau ce Besancenot, non ?

10 réflexions sur “Martine, tu sais quoi ? On t’emmerde !

  1. …Pauvre Marc V…ah non en fait, ne pouvoir se présenter à une élection c’est pas la mort non plus, désolé, il y a pire dans la vie quand prétend défendre d’abord les citoyens.

    Pfff bah très bien, continuons….Proposer une réponse commune sur des grands sujets comme le climat ou le chômage(comme cela est proposé) semble ( déjà ) de trop pour certains, bah tempi, on ne pourra pas dire qu’elle n’a pas fait son job. Les citoyens ont, je pense, demandé de l’unité à gauche et pas seulement au PS, le rôle d’un premier secrétaire et de tout faire pour que cela se passe, ca commence par lutter ensemble sur des grands sujets…mais bon si tout le monde refuse par principe c’est dommage et idiot. Ca engage à quoi de réfléchir ensemble ?!
    Non allons à 2012 chacun dans notre coin et répétons, à l’infinie le même schémas, chacun droit dans ses idée…100% à gauche, 3% dans les urnes. Le but du PS est de gouverner c’est pas nouveau mais si le Parti de Gauche ne le souhaite pas il doit le dire. A moins qu’il croit, comme pour les européennes, passer devant le PS, le MODEM et les Verts ?!

    Bel article, constructif, tout, nan bien, très bien même !

    PS: la lettre est adressé aux dirigeants de gauche, pas d’extrême gauche…La nuance est de taille.

    J'aime

  2. Baba, je t’adore…. Dénigrer systématiquement chaque initiative du PS commence moi aussi à me chauffer sérieux…. Quoiqu’on fasse, quoiqu’on dise, de toute façon, ça ne va jamais… on propose que toute la gauche réfléchisse ensemble, on fait de la récup… ah alors réfléchissons chacun dans notre coin, ah ben là, on fait la division… on fait quoi alors ? Le problème, c’est que la gauche du PS qui s’est scindée en Parti de Gauche (comme si d’ailleurs ils avaient le monopole d’être LA gauche) n’arrive pas à mobiliser, et reste quand même très très confidentiel comme parti… ça fait vraiment petit frère jaloux du grand…..

    J'aime

  3. Ah reconnaissons à gauche de combat une certaine cohérence… il milite, cher Romain… au moins il critique, mais il ne reste pas dans son coin à ne rien faire… Il est comme moi un militant de base, pas dans le même parti, c’est tout…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.