Guerre des gangs au PS : la suite…

Comme s’il n’avait pas suffit des déchirements  du congrès de Reims, voilà qu’après le désappointement de Benoît Hamon (que les allusions pas franchement très fines de Martine Aubry quant à ses capacités de séduction ne semblent pas franchement convaincre) de ne pas figurer dans la tête de liste aux élections européennes en Région Ile de France, la résistance à la mutation dans le Sud-Est de Vincent Peillon, le refus du député européen sortant Bernard Soulage de sa 9e place dans le Sud-Est, voilà qu’une vraie lézarde s’ouvre dans la façade pourtant fraîchement ravalée de la maison PS par Martine Aubry :

(Copie écran de ma page perso groupe Face-book)


«  Retrait de la liste région Est.

À l’attention des membres de safia « tete de liste du ps aux elections europénnes 2009 du Grand Est »

Safia Otokoré

1 mars à 18:41

Répondre

Cher-es Ami-es,

J’ai annoncé publiquement que je me retirais de la liste de la région Est, tout comme mon ami Pierre Pribetich.

Vous trouverez ci-dessous quelques articles, néanmoins je réitère mon soutien à Catherine Trautman qui est une femme de qualité.

Fidèlement.

Safia.

Le nouvel observateur:
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090301.OBS6834/europeennes__deux_candidats_ps_refusent_leurs_places.html

Les Dernières Nouvelles d’Alsace:
http://www.dna.fr/une/2313289.html

Le Parisien:
http://www.leparisien.fr/politique/ps-aubry-sonne-le-rassemblement-01-03-2009-426811.php

France Info:
http://www.france-info.com/spip.php?article259565&theme=69&sous_theme=69« 

(fin de citation)

Le PS à mon humble avis ne part pas franchement vainqueur à l’assaut des européennes et je suis en train de me demander jusqu’à quel point je vais le soutenir… plutôt que de m’en désolidariser comme j’en avais l’intention avant le congrès de Reims, si Hamon n’avait pas été nommé porte-parole, ce qui m’avait donné envie en son temps de  laisser à cette institution historique un dernier bénéfice au doute….

Mais le PS n’a vraiment plus beaucoup de crédibilité, comme j’ai pu le constater pas plus tard que samedi en distribuant des tracts sur le marché de ma modeste ville, et je ne tiens pas spécialement à rester dans ce navire qui prend l’eau de toute parts. Je ne suis pas maso….


Et d’ici là que les listes d’extrême gauche fassent davantage que le PS, il n’y a qu’un pas !


je vais donc y réfléchir tranquillement , en poursuivant  mon petit bonhomme de chemin….


pour une gauche de combat !


Une réflexion sur “Guerre des gangs au PS : la suite…

  1. « Ces listes, fruit d’un subtil équilibre entre les représentants des courants, ont recueilli 189 voix pour, 18 abstentions et 14 contre lors du vote du « Parlement » socialiste réuni au Palais de la Mutualité à Paris.  »

    De plus un texte d’orientation unique « donner une nouvelle direction à l’Europe », a été adopté à une quasi-unanimité, avec 215 voix pour et deux abstentions.

    Alors forcément, quand on impose le non cumul des mandats, la parité, la représentation des minorités, ça fait pas toujours des heureux, sans parler du fait que naturellement (ou pas d’ailleurs !) en politique, la plus haute est toujours recherchée, d’autant plus pour un scrutin de liste.

    Mais au delà de ces pseudos divisions de 3 ou 4 personnes sur 200 dont tout le monde fait l’écho, il faut souligner qu’aujourd’hui, seul le PS ( via le PSE) est capable de porter une alternative à la politique de déréglementation menée par l’ump ( via le groupe du PPE) mené par monsieur Barroso.

    Le PS est le seul parti capable de porter cette initiative car il un programme commun pour les partis socialistes européens, il a un texte d’orientation communs pour les européennes adopté par toutes les sensibilités du PS et il seul parti qui présentera un candidat face à monsieur Barroso pour la tête de la Comission Européenne, et cela aucun autre parti n’est en mesure de le faire…

    On trouvera toujours en démocratie des opinions divergente, c’est d’ailleurs à cela que l’on doit reconnaitre actuellement,alors ne nous en étonnons pas et allons de l’avant.

    Félicitons nous de la volonté de mener une négociation européenne garantissant un salaire minimum dans tous les états membres, félicitons nous de la proposition d’une croissance écologique, d’un juste échangé aux frontières de l’Europe, de la volonté de changer de politique d’immigration….

    J'aime

Les commentaires sont fermés.