Chloé, je t’aime. Ton père.

Une fois n’est pas coutume, je vais m’éloigner des sujets que j’affectionne d’ordinaire pour parler d’une polémique inutile à mon sens. Elle est consécutive à la vidéo suivante, que je laisse à votre appréciation :


Pour ma part, je ne comprends même pas que cela puisse être un sujet d’indignation, tant je serais fier que ma fille puisse en être le héros, elle aussi.

Chloé, qui aspire tant à être un jour comédienne, et qui s’en donne les moyens, en s’adonnant  régulièrement à des activités théâtrales,  tout comme Monsieur Pascal Duquenne, n’aurait donc selon certaines bonnes consciences pas le droit de vivre pleinement ses passions, et de se les voir rémunérer, sous prétexte qu’elle est trisomique, sans qu’aussitôt on crie au loup de la récupération commerciale et du cynisme publicitaire ?

Chloé a un portable, c’est une citoyenne, qui vote en son âme et conscience, ni mieux ni pire que d’autres (plutôt moins mal d’ailleurs…), elle travaille, elle participe à la vie de la cité….  et je crois pouvoir écrire ici, en un ultime coup de gueule qui m’est propre, qu’elle emmerde les bien pensants. Et puis c’est tout . Chloé, je t’aime. Signé ton père.