De l’art de se regarder le nombril entre bloggueurs

A force de scruter par classement wikio interposé la place qu’ils occupent dans le top ten des blogs qui comptent dans le paysage bloggosphèrique (dans lequel, parfois on retrouve d’étranges phénomènes de serpents qui se mordent la queue), certains en arrivent peut être à perdre de vue l’essentiel : 80 % des français ne regardent pas leurs blogs, s’en foutent éperdument, et ont d’autres contrariétés plus fondamentales que de se retrouver à la 487 ème place au lieu de la 386ème…

Ainsi, le fait de faire partie de la Énième charrette (plus communément appelée en langage plus orthodoxe Plan social, doux euphémisme..) qui se reproduisent comme des petits pains ces derniers temps, d’avoir perdu récemment un parent proche, d’avoir passé les fêtes de fin d’année seul comme un con, ou de ne pas savoir comment on va continuer à payer le loyer qui a encore augmenté au 1er janvier avec l’augmentation de l’indice de taux de la construction… et qui se disent au fond d’eux, avec une certaine anxiété, que 2009 va être une année bien difficile pour eux… et bien d ‘autres.

Et pendant ce temps, les blogueurs se félicitent du succès de tel ou tel de leurs articles … et s’autocongratulent. Avec beaucoup d ‘indécence face aux misères, celles là bien réelles du peuple d’en bas…

Et pour cela, j’emmerde les blogueurs.  Et  j’en suis !

7 réflexions sur “De l’art de se regarder le nombril entre bloggueurs

  1. Bonsoir, faut laisser les broutilles là ou elles doivent être, et ne pas prendre la mouche de constater que certains sont accros à la fréquentation de leur blog….
    Internet, c’est aussi des relations et des échanges…

    J'aime

  2. Depuis peu, j’ai compris les arcanes du Hit-Parade (Wikio). On se congratule pendant un mois, via narcissismes exacerbés. On s’auto-félicite en se donnant de la voix et du courage. On hisse le copain dans le Top 10. On a mal au ventre lorsqu’on glisse vers les très-fonds. On se gargarise d’être sur le podium et on regarde la vie de haut, de très-haut.
    BiBi a adhéré, lui, au Parti d’en rire mais comme tout optimiste, il se montre de plus en plus inquiet.
    Et pendant ce temps, Little Nikos prépare sa réélection.

    J'aime

  3. Prochaine manifestation à Paris contre les bombardements de Gaza :
    Samedi 10 janvier à 15 h place de la République

    Merci de colporter l’info svp

    J'aime

  4. En un an j’ai publié 1, UN, ONE … article sur le classement Wikio … vous n’auriez lu que celui ci que je vous aurais répondu : « le sage montre la lune … »

    Libre à vous à vous focaliser sur les détails que vous condamnez car à vous lire depuis quelques jours je me réjouuis de jour en jour que la blogosphère bouillonnne d’autre chose que de cet éternel ouiouinage qui fatigue à la longue …

    Oui oui j’ai dit Ouiouinage …;-)

    Alors si vous nous écriviez un article de fond plein de bon sens sur les problème de la France d’en bas ça aiderais la France a y voir plus clair.

    J'aime

  5. Bien malin qui peut mesurer l’influence du petit ruisseau dans la grande rivière. Le peu de lecteurs des blogs étant lui-même en rapport avec la réalité du monde et parlant autour de lui, on peut raisonnablement supposer un soupçon d’influence.
    Il me souvient de cette somme de tous petits journaux qui paraissaient en 1788, qui a jamais mesuré l’influence qu’ils eurent sur la motivation de la population à reprendre à con compte le pouvoir du Roi ?
    :-)))

    [Deux fois que je lis et deux foisque tu es aigri. C’est un leitmotiv ? :-)) ].

    J'aime

  6. Cher Monsieur le légume,

    vous déposez ici un commentaire quant à ma supposée aigreur (parfois réelle, parfois moins…. comme ici). Hors, il s ‘agit d’un ancien billet. Si vous aviez poursuivi votre effort un peu plus loin, vous auriez constaté que la palette de mes humeurs est un peu plus variée… Car de la colère au silence, parfois, je l’avoue, oui, je cache ma joie. Surtout celle de voir un ami blogueur me visiter. Et déposer un commentaire… du mauvais côté du caniveau. Et là, je ris. Mais comme j’aime le flegmatisme et l’humour anglais, cela ne se voit pas. C’est intérieur.

    Amitiés dominicales.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.