pour un front de libération des blogs de gauche

écrit, persiste, et signe. Avec ou sans les gants.  A propos des leftblogs. Ceci :

“beaucoup (trop à mon goût) sont d’une mouvance royaliste (au sens Ségoléniste …) et qui occupe un peu trop le terrain de la blogosphère, alors qu’il y a d’autres sensibilités à gauche… ” (in « Lettre au président d’Overblog ).

En effet, un ou deux billets sur une si longue liste (j’ai arrêté de compter sur la barre de défilement des lefblogs après 44… mon âge, non sans avoir remarqué un titre qui concernait, Ô surprise, Filoche, ici ! Quelle révolution !…. sur lequel il me  faudra retourner…) ne suffisent pas à donner un pannel très exact d’une certaine réalité à gauche… Loin s’en faut.

Aussi, constater (Dagrouik épargne moi dans tes commentaires, toi ou l’un de tes semblables, les jeux de mots pourris sur le fait de par exemple d’arrêter de me tâter le con, je peux le faire tout seul ici même, ça ira merci…..) qu’indubitablement un certain nombre de bloggueurs impénitents s’arrogent le droit de se prétendre et de donner une certaine vision de la gauche qui n’est pas la mienne (ceci d’autant plus que certains ne sont pas de gauche…), et plus particulièrement ce gang des spoliés rageurs et de leur sainte Madone récemment devenue gauchiste par l’opération du saint esprit (ou de Mr Madoff ?) qui squattent Cozoop et les sites de référencement… voila qui me déplait grandement.   Quitte à monter sur le ring face à Dagrouik (quand tu veux mon petit gars !) et me prendre une raclée, moi le ptit jeune qui vient mettre son nez (fort long au demeurant…) là où il ne fallait pas, si l’on en juge par les réactions passionnées… voire démesurées du billet cité ci dessus.

J’ai beaucoup réffléchi ces derniers jours afin de ne pas ajouter à la cacophonie ambiante, savamment orchestrée par des agitateurs sans foi ni loi, qui ne sont pas des nôtres, panneau dans lequel a foncé sans disernement Marc Vasseur, pour ne pas le citer…Tant pis pour le consensus mou qu’il s’agirait de respecter sous peine de désunion de la gauche, d’éclatement du PS dont je suis, ou pour ne pas contribuer à donner l’image de nos divisions. Car pourquoi le nier : nous en avons. Les dissimuler ne rendra pas le débat plus lisible. Peu m’importe que quelqun ne soit pas de mon avis. L’important, c’est qu’il soit cohérent et dans ce cas,  c’est un bon adversaire : à ma taille. Franc et honnête. Assez de désintox.

Plus qu’une gauche rassemblée, je crois à une gauche efficace, et surtout (la ligne de démarcation est pour moi à cet endroit exact) à une gauche non-libérale, et non-capitaliste, capable de transformer et d’inventer un monde nouveau, plus juste, plus humain, reprenant les initiatives et les propositions concrètes et bien plus pragmatiques que bien des orientations vues ces derniers temps, des altermondialistes et autres alternatifs de gauche… Autrefois utopistes, aujourdh’ui d’une brûlante actualité, hélas trop méconnue par bien des politiques…. L’économie sociale et solidaire, par exemple, qui en a entendu parler parmi vous ? J’en ai fait mon combat pendant près de vingt ans. Avec beaucoup d’aléas, et pas du tout de fortune, mais pas mal d’infortunes… Et pourtant c’est un secteur qui fonctionne, qui est autour de vous, même si vous ne le savez pas. Encore…

Aussi,  s’il faut passer afin de propager les idées qui sont les miennes (et d’autres…qui agissent, souvent dans l’ombre) par la constitution d’un front de libération des blogs de gauche, à la parole tristement unanime  (j’aime l’humour, la dérision, et les entreprises de déconstruction du processus idéologique en cours chez sarko et consorts, mais cela ne me suffit pas), et sans réelles perspectives politiques   (Ségolène ? Avec ou sans Modem ? Soyons sérieux ! Il ne s’agit pas de la direction d’un service de communication ! Mais de l’avenir de notre pays) , alors j’irai jusqu’au bout de cette idée. Rétablir l’équilibre me semble important et nécessaire. Plus de variété ne saurait nuire.

pour une gauche de combat !

11 réflexions sur “pour un front de libération des blogs de gauche

  1. Bon, mon gas, il serai peut-être temps d’arrêter de fumer ma moquete, je suis de gauche, ségolèniste par analyse politique, elle est la seule présidentiables, et t’arrêtes de m’insulter moi et 50% des militants PS ! Merci ! Ou alors va retourner dans ton bac à sable (à defaut de bac à acide [réservé pour les libéraux]) !

    J'aime

  2. Encore un billet sur les left_blogs… Bon alors juste pour préciser, nous sommes plus de quarante blogueuses et blogueurs au sein d’une liste de discussion nous permettant d’échanger des informations ou des idées voire des documents.

    Tous les membres de cette liste ne sont pas militants au PS, je ne suis moi même que trés lointainement sympathisant

    Pour vous donner une idée des blogs faisant partie de la liste de discussion, du journal coZop et / ou du portail leftblogs.info, je vous invite à venir sur mon blog et à cliquer sur la barre déroulante des left_blogs.

    L’histoire des LB est en fait assez simple, suite à l’élection du nain, des blogueuses et des blogueurs ont eu envie de communiquer ensemble facilement, l’apparition de coZop a permis une première forme de collaboration au travers du journal left_blogs. Puis le besoin de fonder un réseau plus poussé est née, d’où la liste de discussion puis le portail.

    Je ne comprends pas trop votre rancoeur ou votre colère contre nous, nous ne serions pas assez à gauche, du moins certains selon vous ? Hé bien rejoignez nous, ou créez vous votre propre réseau, mais de grâce cessez ces attaques qui ne mènent à rien selon moi.

    Et puis juste (vous allez penser que je veux vraiment vous entraîner sur mon blog) une tentative d’historique des left_blogs : http://detoutetderiensurtoutderiendailleurs.blogspot.com/2008/07/les-leftblogs-au-dbut-trublyonne-on-la.html

    J'aime

  3. Pourquoi ne combats-tu pas directement la droite, ce serait-y pas plus simple ?
    Définir les left_blogs ? Mais pour quoi faire ? Dans quel but ? Je ne vois pas l’intérêt sauf à découvrir que c’est le même bordel qu’au PS lui-même, sauf qu’on se parle entre nous !
    Mais rien ne t’interdit de créer ton propre assemblage de gauche, au final, on vise la même chose !
    :-))

    J'aime

  4. Bonjour Gauche de Combat

    Je suis celui qui cite Gérard et publie ses communiqués lorsqu’il me les envoie. Voila il me semble, un point commun. Je publie également ceux de militants du PCF et de quelques amis de la gauche alternative.

    Là ou je te trouve sévère c’est sur le groupe Leftblogs. Si certains soutiennent l’action et le message de SR, en ce qui me concerne, j’ai rejoins les Leftblogs sans avoir pour cela adhéré à une tendance quelconque et on ne m’a pas rejeté au fait que ma « prose » se situe à la gauche de la gauche.

    Les Leftblogs ne me donnent aucune consigne et jusqu’à preuve du contraire aucun de mes papiers n’a donné lieu à polémique entre les autres et moi.

    C’est vrai que nous avons quelques différences d’interprétation ou de vision sur le long terme. Néanmoins dans la mesure où la totale liberté d’expression est appliquée, c’est à chacun de nous de faire valoir son point de vue et de convaincre nos lecteurs si nécessaire.

    Je rejoindrai Gaël sur le fait de concentrer notre énergie sur le pouvoir actuel qui au travers de ses provocations et de sa pensée ultralibérale est en train de nous ramener 50 ans en arrière tant au niveau social que sur les modes de vie.

    Quant à l’économie sociale et solidaire, voila un autre point que nous avons en commun puisque j’en suis un militant de longue date et que je publie un blog http://ecosociale.blogspot.com . Je suis pourtant très critique depuis peu à son égard lorsqu’on voit (je l’ai fait remarquer à mes amis mutualistes ou coopérateurs) avec quelle « légèreté » les banques de l’écosociale se sont compromises dans les subprimes et autres saloperies classées toxiques.

    2009 va être très difficile et nous devrons être TOUS solidaires afin de faire céder le gouvernement sur ses réformes scélérates. Après tout, ne pouvons-nous pas reprendre la maxime « ce qui nous rapproche est plus fort que ce qui nous sépare » comme « outil » de combat pour les années à venir ? Car en fonction des divers mauvais coups prévus, tu verras que les graves distensions qui ont agité le PS passeront derrière une seule préoccupation : Faire bloc pour défendre les français englués dans le chômage, l’endettement et la peur de l’avenir.

    Bonne année 2009 riche en combativité

    @micalement

    Slovar les Nouvelles
    http://slovar.blogspot.com

    J'aime

  5. ahhhhhhhhh ! en voila un commentaire qu’il est bon, qui touche beaucoup mon coeur de gauche…. Merci Slovar !

    Je suis tout à fait d’acord avec toi sur le fait que les événements vont nous obliger (virtuellement ou dans la vraie vie) à nous rassembler en un front de défense démocratique (qui est d’aileurs en train de se desiner avec les leftblogs même s’il nest pas, toujours, à mon goût. Le but de mes provocations volontaires est de pratiquer ce que les sociologues pourraient nommer une réorgansiation par le chaos…

    il est en effet indispensable pour l’efficacité de notre combat à tous de contribuer à la constitution d’un bloc (qu’il soit sous forme politique ou associative ou de collectif on s’en fout) qui constitue une véritable force de combat face à notre ennemi commun : l’étouffement des libertés, la domination par l’argent et la force publique…. Un seul mot d’ordre : résistance ! Et le réseau qui nous le permettra, il nous faut le créer, collectivement, y compris au niveau des blogs….. Mes coups de gueule et coups de pied dans la fourmillière ne visent qu’à cela. Il est urgent d’agir.

    J'aime

  6. >un certain nombre de blogueurs impénitents s’arrogent le droit de se prétendre et de donner une certaine vision de la gauche qui n’est pas la mienne (ceci d’autant plus que certains ne sont pas de gauche…)

    Et donc vous vous arroger le droit de dire qui est de gauche et qui ne l’est pas ?

    > « je crois à une gauche efficace, et surtout à une gauche non-libérale »
    > « un bloc qui constitue une véritable force de combat face à notre ennemi commun : l’étouffement des libertés, la domination par l’argent et la force publique »

    N’est-ce pas contradictoire ?

    J'aime

  7. Comme Slovar (auquel je pique régulièrement des billets tellement qu’il est bon, le cochon…) je publie souvent Filoche dont je respecte le travail. Je suis signataire de la motion A dans une Fédé (Fédé17) acquise à Ségolène, ce qui met mon nom sur la liste des personnes à abattre et le blog Désirs d’avenir 17 a ouvertement appelé à me boycotter… (ce qui m’indiffère totalement). Je fais également partie des left_blogs vis à vis desquels je te trouve un peu dur.
    Comme tu le soulignes, il y a des divisions dans le PS, ce qui est normal dans un parti constitué de courants. Pour autant ces divisions doivent être traitées en interne et ne doivent, à mon sens, pas être étalées sur la place publique.
    C’est pourquoi je condamne Marc Vasseur pour son article au titre très provocateur, comme je condamne les camarades qui concentrent leurs attaques sur Ségolène Royal.
    Tout cela ne sert qu’à brouiller notre image aux yeux de français qui ont plus que jamais besoin que le parti se reconstruise pour jouer pleinement son rôle d’opposition…

    Plus que jamais la lutte continue

    @mitiés socialistes

    Alain Renaldini

    http;//iledere.parti-socialiste.fr

    J'aime

  8. merci de m’éclairer sur la nature de ladite contradiction, car moi je ne la vois pas…. mais je suis parfois il est vrai un peu (pour reprendre l’expression d’une franche cordialité de l’une de nos camarades…) “bouché à l’émeri“…. (comme un vieux fusil prêt ,à lui péter à la g….. figure ?).

    Par ailleurs, je ne distribue aucun bon point ni certificat de gauche sous norme afnor. Simplement, quand l’auteur d’un blog se revendique du Modem, pour moi, on n’est pas de gauche, voila tout. C’est clair, net et précis ou vous en revoulez une louche ?

    J'aime

  9. Vous dites être pour une gauche non-libérale. En cela vous contester donc le libre échange ou le capitalisme qui fonde notre société. Donc dans l’éventualité où vous éliriez un homme politique de la « gauche non-libérale », il lui faudra bien user grandement de la force publique (par des lois j’entends) pour mettre fin au « libéralisme » actuel. Au final vous aboutiriez au résultat inverse : moins de libertés et plus d’implication de l’état.

    > Simplement, quand l’auteur d’un blog se revendique du Modem, pour moi, on n’est pas de gauche, voila tout.

    Le « pour moi » est très important. Cela ne transparaissait pas vraiment dans votre chronique.

    J'aime

  10. Cher Camarade de combat,
    Moi aussi j’ai eu quelques déboires avec les Left-Blaggeurs ( tendance Ségo) avec des insultes en nombre (Connard, andouille, trou du c) qui bien entendu relèvent le débat démocratique. J’ai même pondu deux articles sur eux ( sans réponse de fond et de… fondement). Je t’ai inscrit sur mes favoris suite à la lecture de tes articles ici et suite à ta réponse à mon article sur le « nouveau » costard d’Eric Besson.
    Bien à toi

    J'aime

Les commentaires sont fermés.