Le libéralisme est une idéologie (art.1)

Stupéfaction – indignation – incompréhension… sont les trois mamelles de l’humeur du jour, face à ce titre d’une dépêche de l’Agence France Presse :

 » Rocard salue le « courage » de Sarkozy dans la gestion de la crise  » (ici)

Car après l’entrée au gouvernement de tous ces transfuges de la gauche (Eric Besson, Bernard Kouchner, Jean-Pierre Jouyet, Fadela Amara, Jean-Marie Bockel, Eric Besson et Martin Hirsch), la liste s’allonge de ceux qui passent allègrement la ligne rouge … L’un des derniers courtisans de notre (si petit) Président, Claude Allègre, chargé ces derniers mois par notre Empereur vénéré d’organiser les « assises de l’innovation » adopte des poses médiatiques si ridicules, marquées de telles courbettes en tous genres qu’on est en droit de se demander s’il n’y aurait pas, par hasard, des postes à briguer dans un quelconque ministère ou autre obscur secrétariat d’état…

Les frontières entre l’UMP et le PS deviennent si perméables que l’on est en effet en droit de se demander ce qui pouvait bien rassembler ces socialistes là… une certaine idée de l’économie de marché ? Celle que le PS n’a toujours pas reniée ? La même qui nous plonge aujourd’hui dans les affres de ce que d’aucuns nomment pudiquement « croissance négative » ?

En ce domaine, il est assez éclairant de s’intéresser à une certaine filiation spirituelle (idéologique ?) qui relie la plupart des individus susnommés. Autour d’un texte fondateur qui, effectivement, transcende les partis : le Rapport de la Commission pour la libération de la croissance française sous la présidence Mr Attali (ex conseiller de Mitterand, il n’est pas inutile de le rappeler…), remis au Président fin janvier 2008

Comment diantre expliquer le fait qu’aucun média de notre connaissance ne se soit étonné de l’incroyable adéquation de ce texte avec la réalité de ces jours derniers ? N’y manque que la réforme de l’audiovisuel ! Dont on se demande dans quel autre texte révolutionnaire notre (bien petit) président est allé puiser… (là ?)

Cet énarque réputé et très écouté par une certaine intelligentsia qui a perdu ses repères politiques a en effet beaucoup de clairvoyance, et le pays devrait lui être reconnaissant de son immense contribution à l’état actuel de notre pays… Lui qui délivrait ses convictions que «les Français ont les moyens de retrouver la voie d’une croissance forte, financièrement saine, socialement juste et écologiquement positive»… En plein dans le mille ! Lui qui écrivait également en préambule de ce rapport qu’«Il n’est ni partisan, ni bipartisan : il est non partisan.» (Ni droite ni gauche nous dit Sarkosy : je transcende les partis…). Cette terminologie, décidément, semble propre à l’idéologie capitaliste/libérale… Qui est bien une idéologie, d’autant plus nocive qu’elle se présente comme purement pragmatique, réaliste, adaptative. D’où son immense popularité, liée à ce côté « on ne peut pas faire autrement on est obligé » que vous connaissez certainement pour l’avoir entendue de la bouche de l’un ou l’autre de vos élus locaux… ou nationaux, qui se retranchent derrière les directives européennes comme s’ils n’en étaient pas à l’origine, eux ou leurs frères, ou leurs cousins.

Lire ce rapport est particulièrement instructif pour tout militant associatif, politique ou syndical qui se respecte. Chacune des propositions trouve son écho dans la réalité quotidienne. Il suffit d’en picorer quelques unes au passage pour s’en retrouver plus éclairé :


DÉCISION FONDAMENTALE 2

Constituer 10 grands pôles d’enseignement supérieur et de recherche autour de 10 campus, réels et virtuels, fixant les conditions d’excellence de l’ensemble


DÉCISION FONDAMENTALE 12

Laisser à tout salarié le libre choix de poursuivre une activité sans aucune limite d’âge (une fois acquise la durée minimale de cotisation) en bénéficiant, à compter de 65 ans, d’une augmentation proportionnelle de sa retraite et en supprimant tous les obstacles aux cumuls emploi-retraite, et tous les dispositifs de préretraite.


DÉCISION FONDAMENTALE 19

Renforcer les régions et les intercommunalités en faisant disparaître en 10 ans l’échelon départemental.


DÉCISION 136

Permettre aux entreprises de déroger à la durée légale du travail….


D’autres ne sont pas encore mises en œuvre, mais prêtent à la réflexion :


DÉCISION 85

Maintenir le rôle du nucléaire et le rythme de construction de centrales


DÉCISION 89

Développer massivement les recherches en matière d’OGM pour évaluer leur innocuité. (une évaluation qui donne la réponse dans la question, voilà qui est très fort ! Non, non, pas de parti pris, aucune idéologie, uniquement de l’adaptation aux contraintes !)


Voilà qui permet effectivement de réenchanter le monde, pour reprendre une certaine formule. Voilà qui doit plaire à nos jeunes à qui nous ne pouvons plus offrir d’autres perspectives, d’autres idéaux, d’autres projets de société que de produire toujours plus, travailler toujours plus pour consommer encore plus. Autrement dit, acheter ou mourir…

Mais. Un autre monde est possible. Et nous le construirons ensemble. Leur idéologie n’est pas la nôtre. Et nous le leur ferons savoir dans les mois qui viennent…

Pour une gauche de combat !

4 commentaires

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.