sans commentaire !

« Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession,d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis.” Thomas Jefferson 1802 | source : esprit-riche.com

(à relier avec ces mots d’une gauche de combat, écrits ci-dessous, 206 ans plus tard, dans l’article précédent (« Copé en short ») : « Tous ces dirigeants et autres cadres bancaires, ces traders qui ont été les maillons de la chaîne solidaire jusqu’à l’éclatement du scandale planétaire… Coupables mais toujours pas responsables….. »)