Pour un nouveau Front Populaire unifié

Le 6 février 1934, les partis de gauche décidaient de s’unir contre « le danger fasciste », et les tentatives de l’extrême droite pour établir en France un régime dictatorial équivalent à l’Italie fasciste… Cela ne vous rappelle rien, transporté dans le contexte actuel, dans lequel Sarkosy s’est fait élire en draguant sur les terres du front National, et en lui empruntant des mesures qu’Hortefeux s’est empressé d’appliquer en termes d’expulsions et de criminalisation des étrangers, au point que les centres de rétention rappellent aux yeux de tout humaniste des camps de triste mémoire…  Et le fait que la conférence européenne sur l’Intégration (Sic) se soit déroulée à vichy n’est pas sans connotation.. Seulement historique ?

De plus, nous assistons, si impuissants compte tenu de la cacophonie et du manque de mordant du PS, a une telle casse sans précédents des acquis sociaux ( retraites, salaires, droit du travail, sécurité sociale, représentation syndicale, droits des salariés et des demandeurs d’emplois montrés du doigt, liberté d’expression bafouée… Racisme latent partout….) qu’il est urgent d’agir ! Ici et maintenant.

Pour un nouveau front Populaire, une convergence des luttes !

et l’élaboration d’un programme économique et social qui ne laisse pas la place belle à l’élite économique qui a accompli l’exploit de nous foutre dedans tout en se renflouant sur notre dos… Chassons les des commandes !!!

Pour des banques coopératives ! Et la généralisation d e l’économie solidaire !!!

Pour la défense des intérêts de ceux et celles qui travaillent (ou qui le voudraient bien…) contre la confiscation du monde par les financiers et la clique à Bolloré/Sarkosy/Parisot/Bouygues…

Agissons !