En Italie comme ici, l’extrême-droite, ça rend (très) con #CasaPound #LigueduNord

capture
source

je livre à votre appréciation cette nouvelle insolite selon laquelle des militants italiens plus que bas du front ont incendié 42 palmiers à Milan, dans le nord de l’Italie, pour (je cite) dénoncer »l’africanisation » de la Piazza Del Duomo.

« Africanisation » de la place. Samedi, des manifestants rassemblés à l’appel du parti anti-immigration Ligue du Nord et du mouvement d’extrême droite CasaPound avaient dénoncé « l’africanisation » de la Piazza Del Duomo. Les palmiers, dont certains atteignent cinq mètres, étaient apparus jeudi face à la célèbre cathédrale gothique du XIVe siècle, déclenchant aussitôt la polémique concernant la présence d’arbres exotiques dans cette ville du nord de l’Italie. (source)

Sachant qu’un peu plus loin, l’article nous apprend que Certains palmiers ont été importés en Italie par l’aristocratie avide de nouveautés aux XVIIIe et XIXe siècles, puis érigés par le dictateur Benito Mussolini en symboles de l’empire colonial italien, il semblerait que lesdites têtes brûlées jouent quelque peu contre leur camp…

#FN : Philippot se Trump encore…

Quand la vérité déplait à l’extrême-droite, elle n’hésite pas à la nier, et à la qualifier de mensonge, malgré l’évidence, fut-elle prise la main dans le sac. Ainsi, quand on l’interroge sur le programme du FN ou sur l’affaire des emplois fictifs au parlement européen, le communicant du parti, omniprésent sur toutes les chaînes, qualifie ces informations provenant de l’AFP de « fake news ».  Peu inventif, il ne fait là que reprendre la tactique grotesque de leur modèle américain dont le crétinisme légendaire n’est plus à souligner au vu de ses nombreuses bourdes. On a les exemples que l’on mérite… Le plus risible est que cette accusation vienne d’un camp politique lui-même si prompt à fabriquer des rumeurs en tous genres et à trafiquer la réalité pour la retourner à son ignoble avantage et ses puantes théories… Nul n’est dupe. La réalité est tenace. Mais soudain, j’ia un doute, vu son étonnant don d’ubiquité qui se manifeste sur tant de chaînes : Philippot ne serait-il pas lui-même un…  « alternative fact » ? 😉

#PesteBrune : @dupontaignan le malfaisant a encore frappé (chez #ONPC)

Les contrôles au faciès sont une pratique inadmissible dans notre société. Ils relèvent à mon sens d’un racisme d’état dans la mesure où ce gouvernement l’a caractérisé en refusant de les voir disparaître : n’est-il pas allé – honte à lui – jusqu’à récuser une décision judiciaire le condamnant pour ses pratiques discriminatoires répétées ? La cour de cassation a pourtant tranché en dernière instance, le condamnant définitivement sur le sujet, décision pourtant honteusement passée inaperçue dans les médias. Malgré cela, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre hier le porteur de peste brune dénommé Dupont-Aignan se faire l’apôtre de cette pratique détestable, tout en lui trouvant une bien étrange solution :

 « Il n’y aura plus de contrôle au faciès quand enfin les voyous seront en prison »

Passons le tour de force d’un si habile prestidigitateur qu’il se fait passer pour le maire d’une commune de banlieue difficile qui connait très bien le sujet alors que la ville d’Yerres (Essonne) est l’une des plus cossues qui soient. On aura aisément compris que dans la tête de ce Monsieur, il n’y a qu’un pas vers l’amalgame facile allègrement franchi à la vitesse de l’éclair : si tu es préférentiellement contrôlé, c’est que tu le mérites bien… Pour lui, les principales victimes des contrôles au faciès, noirs ou d’apparence maghrébine,  sont donc des coupables idéaux. Mais qu’attendre d’autre de la part de quelqun qui énonce pareille énormité qui l’apparente sans la moindre ambiguïté à l’extrême droite la plus détestable ? Je veux parler de ceci :

« Je n’accepte pas qu’on vienne dans mon pays (…) pour prendre de l’aide sociale sans travailler », a lancé celui qui voit dans « l’immigration non contrôlée » un « péril » pour « la cohésion républicaine ». (source)

Moix, que je ne supporte pourtant pas, aura  été fort pertinent de le questionner pour le coup sur son adhésion aux thèses de Renaud Camus et de son présupposé grand remplacement… C’est peut dire que je ne n’ai pas été convaincu par sa réponse alambiquée et ambigüe (voir la vidéo). D’autant plus que moi, j’ai une mémoire...

capture

Chez moi, ça porte un nom : peste brune.

#FN : le maire d’#Hayange ENCORE mis en examen

Mains propres, tête haute, c’est la devise du FN chaque jour plus brillante… A l’heure où les emplois fictifs du FN au parlement européen font un peu tache pour un parti qui tente de se présenter plus blanc que blanc, le maire d’Hayange vient de nouveau de s’illustrer sur le terrain judiciaire :

Le maire d’Hayange a été placé en garde à vue cette semaine par les hommes du SRPJ de Nancy qui croulent sous les dénonciations et les plaintes déposées à l’encontre de l’élu du Front national. Cette fois, il s’agit d’une histoire de marché public (source)

Rappelons qu’il n’en est pas à son coup d’essai puisque peu de temps après son élection, le parquet de Thionville avait déjà ouvert une enquête préliminaire sur les comptes de campagne d’Engelmann, à la suite d’une plainte de son ancienne première adjointe, Marie Da Silva, pour abus de confiance, abus de bien social et harcèlement. On arrête pas une équipe qui perd…

agression raciste d’#Arras : le terrorisme d’extrême droite se porte (un peu trop) bien.

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, à Arras, trois jeunes néo-nazis ont agressé gratuitement et sauvagement des jeunes au hasard dans la rue, simplement parce qu’ils les soupçonnaient d’être d’origine maghrébine. Le mobile raciste ne fait aucun doute.Ils ont blessé deux personnes à coups de couteaux (14 points de suture…)  et de chaîne,  avant de leur foncer dessus en voiture. Un drapeau du IIIe Reich a  été retrouvé durant la perquisition du domicile de l’un d’entre eux.  (source) Les agresseurs sont originaires du Cambrésis et de Saint-Quentin dans l’Aisne (source). Suite à cette violente agression raciste, environ 200 personnes se sont rassemblées hier soir à Arras pour condamner ces actes et s’unir contre le racisme.

capture

Leur procès avait lieu ce matin. Dix-huit mois et deux ans de prison ont été requis par le parquet.

Post-scriptum :

Le tribunal a retenu le caractère raciste des violences uniquement pour Stéphane Belmant, à l’origine de l’altercation en traitant le conducteur de la Clio de «  sale bougnoule  » avant de le frapper. Il a écopé d’un an de prison ferme, mais est ressorti libre du palais de justice. Remise en liberté aussi pour Romain Desenne, condamné à dix-huit mois de prison ferme pour les violences sur les policiers. Il est relaxé des coups des violences aggravée au couteau, non caractérisées.

Enfin, Florent Fouquet est condamné à dix-huit mois de prison ferme. Il est maintenu en détention. À noter que Romain Desenne est fiché S en raison de sa proximité avec l’extrême-droite radicale. (source)

#Ring, des éditions malades de la #PesteBrune

capturePar le biais de cet article, je vous convie à une plongée dans la galaxie extrêmement droitière qui gravite autour des décriées éditions Ring, dont le patron est David Serra. Au menu, des gens aussi exquis (dont certains bien connus ici) que  Laurent Obertone, Geoffroy Lejeune, Alexandre Mendel , Philippe Verdier, Marsault, Ghislain Gilberti,  et Breizh info… entre autres porteurs de peste brune. Encore un document à verser aux archives du racisme/sexisme contemporain. Dont acte.

Un élu #FN menacé… avec un pistolet en plastique !

capture
source

Je suis hilare. Toute la fachosphère est en émoi. L’une de leurs héros au regard si doux (ou pas) a été la pauvre et  innocente victime d’une tentative de meurtre, à les en croire. Sauf que. La réalité est légèrement différente de celle que laisserait entendre leurs cris de vierges outragées :

capture

ça joue les gros bras devant les ‘islamo-gauchistes », mais ça pisse dans sa culotte devant un jouet en plastique. Ya vraiment pas de quoi être fier. ça vous apprendra en outre à croire tout ce que FDesouche vous propage si rapidement et abusivement sans la moindre précaution, les bas du front.

capture

Et pour mémoire, rappelons utilement qu’ Ibrahim, lui, a eu beaucoup moins de chance que ce Monsieur Iragne…

capture
source