les échos de la gauchosphère

Exemple de répression n° 4 : un élu de la république gazé !

imagesQuand Sarkozy se déplace … on n’a plus que les yeux pour pleurer !


Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République,

sous couvert de Monsieur le Préfet de Meurthe et Moselle

Monsieur le Président,

Vous êtes venu à Nancy ce mardi 12 mai. Comme quelques centaines de personnes, j’ai tenté de vous faire savoir mon désaccord avec votre projet de loi « « Hôpital, Patients, Santé, Territoire ». Je voulais aussi vous dire la crainte déjà ressentie par les 650 personnes dont le poste sera supprimé ici.
Dans l’exercice de notre droit à manifester, nous sommes arrivés à quelques centaines de mètres du cortège de véhicules.
Certains ont alors commencé à quitter la place de Vosges.
Un individu a entrepris la fouille d’une poubelle. J’étais à moins de 10mètres. (j’affirme qu’il n’y a pas mis le feu comme la police l’a affirmé ensuite ; aucune flamme ni fumée n’est jamais apparue)
Tout à coup, il a été plaqué au sol par 4 policiers tandis Que 3 autres restaient debout à proximité. Ils l’ont amené à 2 mètres de moi et de quelques autres personnes.
Alors que l’individu était maitrisé, maintenu face contre le sol, l’un des policiers lui assené un coup de genou entre les omoplates puis 2 autres l’ont saisi et l’ont trainé par terre, les mains liées dans le dos.
Je me suis avancé d’un pas pour dire au policier debout, le plus proche, qu’il était inutile de le brutaliser ainsi puisqu’il était entravé et ne résistait pas. D’autres personnes ont crié leur révolte devant ces gestes …
Je dois ajouter à ce moment de mon récit que j’ai 60 ans et que je portais mon écharpe d’élu du Conseil Régional de Lorraine et étais donc totalement identifiable.
Probablement pris de panique, le policier a sorti sa bombe lacrymogène et a aspergé devant lui, donc sur moi à 50cm.
En tant qu’élu de la République j’ai vigoureusement protesté … avant de ne plus rien voir !
S’en est alors suivi une bronca et les policiers ont rapidement rebroussé chemin avec l’individu.
Cette violence policière était totalement gratuite … et aucunement justifiée. Il y avait alors encore environ 200 personnes sur la place et les policiers largement en surnombre mais il ne s’en fallu d’un rien que ça ne dégénère !
L’incident a été provoqué par la police qui aurait du demander d’abord au service d’ordre des manifestants mais a voulu montrer ou était la force !
J’étais à Strasbourg au moment de la manifestation contre l’intégration de la France dans le commandement de l’OTAN et je constate que désormais la police n’a jamais la volonté de « garder la paix » mais d’attiser les affrontements !
Monsieur le Président de la République, est-ce votre volonté ou est-ce par crainte d’être submergés que les policiers agissent ainsi ? Avons-nous à faire à des personnes qui n’ont pas « la maitrise du terrain » ? qui n’ont pas encore participé à la formation qui leur aurait permis de garder leur sang froid ?

Philippe Leclercq (voir son blog ici)

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’accepter mes salutations les plus citoyennes.

Quand un ami est ainsi molesté, il est de mon devoir de le faire savoir, d’agir et de protester. Et quand de surcroît il écrit au Président de cette France que nous sommes de plus en plus nombreux a vouloir sauver de cette logique répressive et indigne du pays des droits de l’homme pour témoigner de son indignation d’avoir été témoin de la bavure policière dont a été victime cet anonyme, dépassant ainsi son propre cas (je sais qu’il est ainsi) mon devoir est de crier  :

plus jamais ça !

Résistance !

Faites passer, copiez, collez, diffusez, parlez -en  ! Et n’hésitez pas à nous dupliquer !!!!!   Tant que c’est pour une juste cause….

About these ads

11 réflexions sur “Exemple de répression n° 4 : un élu de la république gazé !

  1. Ca devient du grand n’importe quoi ses déplacements couteux, j’ai jamais vu un président comme lui avoir peur de son peuple à tout barricader à des kilométres à la ronde pour éviter les sifflets et fare des discours juste devant des personnes dont la cause est toute trouvées, même au cinéma il ferait pas mieux avec leur figurant.
    Pauvre démocratie

  2. Son rapport avec la foule devient de plus en plus névrotique ! Il ne supporte aucun lazzi. Il devait logiquement se calfeutrer dans son bunker de l’Elysée. Le problème est que son ego surdimensionné le pousse à chercher les ovations. D’où ces figurants UMP qu’on convoque pour faire la claque à chacun de ses déplacements !!! pareil pour le foot, il s’est planqué lors de la dernière finale. Il y est allé contraint et forcé mais n’est pas descendu sur la pelouse serrer les mains des joueurs.Lui le fana de foot !

  3. Quand on lutte pour la liberté, il faut faire preuve de bravoure et non de bravitude. Un gazage c’est rien du tout comparé à certains endroits où on tire dans la foule. C’est aussi la preuve qu’on est toujours en démocratie.
    Quand on en sera là, vous pourrez crier au facisme, que vous ne connaissez pas.

  4. Et vous Fabrice? Connaissez-vous le fascisme, pour vouloir à tout prix faire preuve de bravoure et non de bravitude? C’est très important cette question. Parce que si ce n’est pas le cas, alors vous en parlez comme nous sans le connaître. Si vous le connaissez, vous savez qu’il faut crier avant. Pas besoin de preuve, le fascisme est un état de la démocratie. Au temps t d’une mauvaise évolution toujours possible. Il suffit que sa constitution ait été modifiée pour telle mauvaise raison, pour qu’avec le temps, elle s’habitue aux idées fascistes des gens qui la dirigent au lieu de la respecter. Si De Gaulle s’est défendu d’être un tyran lorsqu’il a pondu sa Vème république, alors que la France n’arrivait plus à décoloniser, c’est parce que des gens avaient crié. Sans doute lui ne l’était pas, cela reste une question.. mais les autres. De quoi ce sont-ils justifiés depuis?

Réagissez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 7 145 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :